Tuerie de Las Vegas : les détails glaçants de la note laissée par Stephen Paddock

International
MASSACRE - L'émission "60 Minutes" a révélé ce dimanche soir le contenu de la note laissée par le tueur de Las Vegas, responsable de la mort de 58 personnes le 2 octobre dernier, sur la table de chevet de sa chambre d'hôtel. Pas de mots d'adieu, ou de quelconque revendication, mais une liste de calculs visant à faire le plus de victimes.

Un grand mystère entoure encore la personnalité de Stephen Paddock, cet Américain de 64 ans qui a tué le 2 octobre dernier 58 personnes et en a blessé plus de 500 autres, toutes venues assister à un festival en plein air dans les rues de Las Vegas. Dans sa chambre d'hôtel, au 32ème étage du Mandalay Bay, d'où il a tiré sur la foule, l'homme avait amené tout un arsenal d'armes avec lui. Ce dimanche, l'émission "60 minutes", programme phare de la chaîne américaine CBS, a diffusé le détail de la note retrouvée sur la table de chevet de la chambre du tueur, qui s'était donné la mort après le massacre.

En vidéo

Tuerie de Las Vegas : la planification terrifiante de Stephen Paddock

"Il a tout calculé"

Cette note n'était ni une lettre de revendication, comme certains ont pu le croire, ni un testament, ni une lettre d'adieu. Selon les informations révélées par "60 minutes", elle contenait en réalité les détails et la préparation minutieuse du tueur pour s'assurer de faire un maximum de victimes. Sur ce bout de papier, retrouvé par l'un des premiers policiers à avoir pu pénétrer dans la chambre d'hôtel du sexagénaire, étaitent inscrits de multiples calculs permettant notamment de déterminer la trajectoire des balles tirées, pour bien s'assurer qu'elles percuteraient leurs victimes. "J'ai vu que [Stephen Paddock] avait inscrit la distance et la hauteur à laquelle il se trouvait par rapport à la foule, la trajectoire de la balle, et quel impact les tirs auraient dans la foule", a ainsi raconté le policier David Newton aux journalistes de l'équipe de "60 minutes". "Il a tout noté et calculé pour savoir où il fallait tirer afin d'atteindre ses cibles".

L'existence de cette note avait été révélée il y a quelques jours par le shérif du comté de Clark, la juridiction où se trouve la ville de Las Vegas. L'homme avait précisé que des chiffres semblaient y être inscrits, que le FBI tentait alors de décrypter. David Newton et trois de ses collègues sont les premiers policiers à avoir pénétré dans la chambre d'hôtel du tueur de Las Vegas, et à avoir vu son corps inanimé, ainsi que l'arsenal phénoménal qu'il avait en sa possession. Stephen Paddock disposait de pas moins de 23 armes dans sa chambre du Mandalay Bay Hotel ce soir-là.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade à Las Vegas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter