Tuerie raciste de Charleston : déjà condamné à mort, Dylann Roof écope de 9 peines de prison à vie

International

SENTENCE – En plus de sa condamnation à mort, Dylann Roof a reçu neuf peines de prison à vie. En 2015, il avait assassiné neuf paroissiens noirs dans une église de Charleston, en Caroline du Sud.

Dylan Roof a plaidé coupable lundi devant un juge de l’État de Caroline du Sud et reçu neuf peines de prison à vie auxquelles s’ajoutent 90 années supplémentaires d’emprisonnement. Ces nouvelles sentences interviennent dans le cadre d’une procédure de négociation de peine qui permet aux parties d’éviter un second procès jugé éprouvant. En janvier dernier, le jeune Américain de 23 ans avait déjà été condamné à la peine de mort par la justice fédérale pour le meurtre de neuf paroissiens noirs dans une église de Charleston en 2015. 

Voir aussi

Aux États-Unis, les meurtriers sont généralement jugés par les États, les autorités fédérales interviennent dans certains procès qualifiés de particulièrement graves. Dans cette affaire, c’est la justice fédérale qui a décidé de sa peine de mort. Mais cette dernière étant rarement appliquée et/ou pouvant prendre énormément de temps, le jury de la Caroline du Sud a négocié ces peines en guise d’assurance. "Nous pensons qu’il s’agit du moyen le plus sûr de voir Dylann Roof exécuté", a déclaré la procureure, Scarlett Wilson. "Si un imprévu, même très rare, arrivait au niveau de la justice fédérale, la sentence imposée par l’État prendra effet et il passera le reste de ses jours en prison", a-t-elle précisé. 

En vidéo

Barack Obama chante "Amazing Grace" en hommage aux victimes de Charleston

J'estime toujours qu'il fallait que je le fasse- Dylann Roof

Joseph Roof, le grand-père du jeune homme, a présenté ses plus plates excuses aux familles des victimes. "Je tenais à répéter haut et fort combien nous sommes désolés. Nous sommes aussi désolés que nous puissions l’être. Nous regrettons ce qu’il s’est passé. Des vies ont été ruinées et je ne peux rien faire pour revenir en arrière". Il a également fait part de son incompréhension quant au geste de son petit-fils : "J’irai dans ma tombe sans avoir trouvé d’explication".

En vidéo

Tuerie de Charleston : les habitants prônent "l'unité", certains proches "pardonnent" le suspect

Le 17 juin 2015, Dylann Roof a prétendu participer à une séance de catéchisme à l’église de l’Emanuel pour tirer à 77 reprises sur les fidèles. C’est surtout la détermination glaçante de Dylann Roof qui avait provoqué l’effroi. Convaincu de la suprématie des Blancs sur les autres, il avait lancé en rechargeant son arme : "Vous violez nos femmes et vous vous emparez de notre pays". Une détermination qu’il a maintenue même après l’annonce de sa peine de mort : "J’ai estimé que je devais le faire et j’estime toujours qu’il fallait que je le fasse". 

Lire aussi

Dylann Roof devrait être bientôt transféré dans une prison fédérale dans l’attente de son exécution. Cela pourrait prendre des années. 

Lire et commenter