Tunisie : un nouveau départ

Tunisie : un nouveau départ

International
DirectLCI
INTERNATIONAL - Le Premier ministre tunisien Mehdi Jomaâ, nommé en décembre, a annoncé, dimanche, avoir formé son gouvernement après plusieurs semaines de blocages. Un cabinet formé de ministres indépendants et apolitiques.

Plus d'un mois après sa nomination au poste de Premier ministre, Mehdi Jomaâ a annoncé dimanche soir avoir présenté la composition de son gouvernement d'indépendants au président tunisien Moncef Marzouki. Ce cabinet aura fort à faire pour sortir de la profonde crise politique qui mine le pays depuis l'assassinat, il y a six mois, d'un député d'opposition, Mohamed Brahmi.

"J'ai remis au président la liste des membres du gouvernement candidat pour recevoir la confiance de l'Assemblée nationale constituante", a-t-il déclaré espérant qu'il "l'obtiendra le plus vite possible". Ce cabinet d'indépendants est "une équipe extraordinaire qui a conscience des défis", a-t-il dit, "la mission n'est pas facile". Comme promis, la liste est en effet composée de personnalités réputées indépendantes et apolitiques pour conduire la Tunisie vers des élections en 2014.

La nouvelle Constitution adoptée dimanche

Mehdi Jomaâ, ministre sortant de l'Industrie, a reconduit cependant un de ses collègues, le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou, bien que ses détracteurs aient lutté jusqu'au bout pour qu'il quitte ses fonctions. Ces blocages, désormais levés, avaient empêché le Premier ministre a formé son cabinet dans le délai légal de 15 jours.

Ce gouvernement d'indépendants apolitiques est la pierre angulaire d'un accord entre les islamistes du parti Ennahda, majoritaires à l'Assemblée, et leurs détracteurs. C'est à cette condition qu'Ennahda a accepté en octobre de quitter le pouvoir pour laisser des indépendants organiser les législatives et la présidentielle. Les nombreux désaccords politiques entre les deux camps avaient sans cesse retardé ce processus. Dimanche soir, le nouveau gouvernement devait par ailleurs adopter la nouvelle Constitution du pays .

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter