Sainte-Sophie transformée en mosquée : Erdogan balaie les condamnations internationales

Sainte-Sophie transformée en mosquée : Erdogan balaie les condamnations internationales
International

RÉACTIONS - De nombreux pays ont fait part de leur opposition quant à la transformation de Sainte-Sophie d'Istanbul en mosquée. Le président turc est monté au créneau ce samedi pour défendre cette décision affirmant qu'elle relève des "droits souverains" de son pays.

"Nous avons pris cette décision non pas par rapport à ce que les autres disent mais par rapport à nos droits, comme nous l'avons fait en Syrie, en Libye et ailleurs". Recep Tayyip Erdogan s'est justifié de la transformation de Sainte-Sophie en Mosquée après la décision du Conseil d'Etat. Face aux critiques, le président turc a aussi fustigé "ceux qui ne bronchent pas contre l'islamophobie dans leurs propres pays" et "attaquent la volonté de la Turquie d'user de ses droits souverains". 

Indignation internationale

D'abord basilique puis mosquée, Sainte-Sophie avait été convertie en musée en 1934 par Mustafa Kemal, soucieux de "l'offrir à l'humanité". La haute autorité administrative turque a rendu sa décision le 10 juillet et officialisé la révocation de cette mesure gouvernementale de l'époque.  Elle sera ouverte aux prières musulmanes en tant que mosquée à partir du vendredi 24 juillet. De nombreux pays ont critiqué cette prise de position. La Grèce a condamné "avec la plus grande fermeté" ce revirement. La ministre de la culture, Lina Mendoni, a dénoncé une "provocation envers le monde civilisé". Elle s'est également désolée que "le nationalisme dont fait preuve le président Erdogan ramène son pays six siècles en arrière". La France "déplore" la décision quand les Etats-Unis se disent "déçus". De son côté, le conseil œcuménique des Eglises a fait part de son "chagrin" et de sa "consternation". 

Lire aussi

Classée au patrimoine mondial par l'Unesco, Sainte-Sophie est devenue l'un des plus grands lieux touristiques de Turquie. Chaque année, elle attire plus de 3 millions de visiteurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent