Turquie : plus de cent membres du principal parti prokurde arrêtés après le double attentat d'Istanbul

Turquie : plus de cent membres du principal parti prokurde arrêtés après le double attentat d'Istanbul

TURQUIE - Au moins cent personnes, membres du principal parti prokurde, ont été arrêtées après le double attentat qui a eu lieu samedi à Istanbul. L'attaque avait été revendiqué par un groupe radical kurde.

Après le double attentat revendiqué par un groupe radical kurde, les autorités turques ont lancé une vaste opération d'arrestations à travers tout le pays. Au moins cent membres du Parti démocratique des peuples (HDP), le principal mouvement prokurde en Turquie, ont ainsi été interpellés a annoncé lundi 12 décembre l'agence progouvernementale Anadalu.

Parmi eux figurent notamment deux chefs de section du HDP : Aysel Guzel, à Istanbul, et Ibrahim Binici, à Ankara. Toutes les personnes arrêtées sont soupçonnées d'appartenir ou de faire la propagande du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), qui est considéré comme un groupe terroriste par le gouvernement turc.

Toute l'info sur

La purge en Turquie

Les coprésidents du HDP arrêtés en novembre

Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, le HDP serait étroitement lié au PKK. L'homme fort de la Turquie a d'ailleurs fait savoir qu'il ne considérait plus ce parti comme un interlocuteur légitime et n'hésite pas à qualifier régulièrement ses membres de "terroristes". 

Depuis la tentative de coup d'État à la mi-juillet, de vastes purges ont été lancées. En mai, le parlement a voté la levée de l'immunité des députés visés par des poursuites judiciaires. Une dizaines de parlementaires du HDP, ainsi que les coprésidents Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdag ont été arrêtés en novembre et placés en détention vendredi 9 décembre dans le cadre d'une enquête "antiterroriste".

Samedi, l'attaque menée par le Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), proche du PKK, a fait au moins 44 morts, dont de nombreux policiers.

Lire aussi

    En vidéo

    Retour sur l’attentat à Istanbul qui a fait 38 victimes

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

    Les Américains vaccinés peuvent se réunir sans masque : la mise au point du Dr Gérald Kierzek

    EN DIRECT - Covid-19 : le Spoutnik-V sera produit en Italie

    "C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

    Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

    Lire et commenter