Turquie : un groupe radical kurde revendique le double attentat à Istanbul

Turquie : un groupe radical kurde revendique le double attentat à Istanbul

TERRORISME - Les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical proche du PKK, a revendiqué dimanche les deux attaques à la bombe qui ont fait 38 morts et 166 blessés la veille à Istanbul.

Les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont revendiqué ce 11 décembre le double attentat qui a fait 38 morts samedi au coeur d'Istanbul, selon l'agence de presse pro-kurde Firat. 30 policiers, sept civils et une personne dont l'identité n'a pas encore été déterminée ont été tuées dans ces attaques menées près du stade de Besiktas, un quartier touristique. 166 personnes ont été blessées.

Plus tôt dans la journée, le ministre turc de l'Intérieur avait annoncé que les premiers élements de l'enquête désignait le PKK, évoquant notamment "la manière dont l'événement a été planifié" ainsi que le "timing" des explosions, qui semblent avoir expressément visé la police. 

Le TAK avait déjà revendiqué l'attentat d'Ankara en février dernier. Depuis plus de trente ans, un conflit persiste entre Turcs et Kurdes. Ces derniers espèrent toujours la création de leur propre Etat, leur révolte passant pour certains par la lutte armée. Des actes auxquels la Turquie réplique avec une féroce répression.

Lire aussi

    En vidéo

    Double attentat à Istanbul : l'une des explosions filmée par une caméra de vidéosurveillance

    En vidéo

    Turquie : cérémonie en hommage aux policiers morts

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

    Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

    EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

    Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise sur Terre ce week-end : quels sont les risques ?

    Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

    Lire et commenter

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.