Typhon Mangkhut : la province chinoise Guangdong ordonne l'évacuation de plus de trois millions d'habitants

International
DirectLCI
TEMPÊTE - Après notamment les Philippines et Hong Kong ces derniers jours, le super typhon Mangkhut s'est engouffré ce dimanche après-midi en Chine continentale, y faisant ses premières victimes.

65 morts au Philippines vendredi et samedi, plus de 200 blessés à Hong Kong samedi : le super typhon Mangkhut, considéré comme le plus puissant de l'année à ce stade avec des rafales qui ont atteint par endroit les 330 km/h, a fait de nombreux ravages  -glissements de terrain, inondations, effondrements de maisons...- dans les régions où il s'est abattu ces derniers jours.  


Ce dimanche après-midi, il a commencé à frapper la Chine continentale. Il a notamment atteint la ville de Jiangmen, dans la province de Guangdong (sud-est), où les autorités ont annoncé avoir évacué 2,37 millions d'habitants et ordonné à des dizaines de milliers de bateaux de pêche de regagner les ports.  Selon la télévision officielle chinoise CCTV, un premier bilan ferait état de morts.

En vidéo

Typhon Mangkhut : Hong Kong balayé par des vents à 250 km/h

Etendu sur 900 km

En se dirigeant vers la Chine continentale, le typhon a cependant perdu en intensité par rapport aux Philippines et Hong Kong, où  l'Observatoire météorologique a fait état de vents enregistrés à 180 km/h sur une île au large, et de rafales à 242 km/h sur certains sommets. Sur place, des Français nous ont raconté les scènes auxquelles ils ont assisté. 


La vitesse maximale des vents de Mangkhut est supérieure à celle des vents de l'ouragan Florence aux Etats-Unis. Mangkhut, nommé Ompong aux Philippines, s'étend sur environ 900 km. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter