Typhon Mangkhut : la province chinoise Guangdong ordonne l'évacuation de plus de trois millions d'habitants

Typhon Mangkhut : la province chinoise Guangdong ordonne l'évacuation de plus de trois millions d'habitants
International

TEMPÊTE - Après notamment les Philippines et Hong Kong ces derniers jours, le super typhon Mangkhut s'est engouffré ce dimanche après-midi en Chine continentale, y faisant ses premières victimes.

65 morts au Philippines vendredi et samedi, plus de 200 blessés à Hong Kong samedi : le super typhon Mangkhut, considéré comme le plus puissant de l'année à ce stade avec des rafales qui ont atteint par endroit les 330 km/h, a fait de nombreux ravages  -glissements de terrain, inondations, effondrements de maisons...- dans les régions où il s'est abattu ces derniers jours.  

Ce dimanche après-midi, il a commencé à frapper la Chine continentale. Il a notamment atteint la ville de Jiangmen, dans la province de Guangdong (sud-est), où les autorités ont annoncé avoir évacué 2,37 millions d'habitants et ordonné à des dizaines de milliers de bateaux de pêche de regagner les ports.  Selon la télévision officielle chinoise CCTV, un premier bilan ferait état de morts.

Lire aussi

En vidéo

Typhon Mangkhut : Hong Kong balayé par des vents à 250 km/h

Etendu sur 900 km

En se dirigeant vers la Chine continentale, le typhon a cependant perdu en intensité par rapport aux Philippines et Hong Kong, où  l'Observatoire météorologique a fait état de vents enregistrés à 180 km/h sur une île au large, et de rafales à 242 km/h sur certains sommets. Sur place, des Français nous ont raconté les scènes auxquelles ils ont assisté. 

La vitesse maximale des vents de Mangkhut est supérieure à celle des vents de l'ouragan Florence aux Etats-Unis. Mangkhut, nommé Ompong aux Philippines, s'étend sur environ 900 km. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent