Ukraine : de nouvelles tensions entre la Russie, l'OTAN et les États-Unis

Ukraine : de nouvelles tensions entre la Russie, l'OTAN et les États-Unis

ESCALADE - Consultations d'urgence à l'Otan avec Kiev, annonce américaine d'envoi de troupes en Allemagne : les alliés ont envoyé mardi des signaux de fermeté à Moscou pour désamorcer un nouveau conflit en Ukraine et répondre aux démonstrations de force russes.

Se dirige-t-on vers un nouveau conflit en Ukraine ? Alors que Kiev accuse Moscou de masser des troupes dans son voisinage, la Russie affirme que ce sont des "exercices militaires" en réaction à des activités "menaçantes" de l'Otan. Simple provocation ou début d'une escalade militaire, l'avenir le dira. Toutefois, "en trois semaines, deux armées et trois unités de troupes aéroportées ont été transférées avec succès aux frontières ouest de la Russie pour des exercices", a dit le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, au cours d'une conférence de presse à Severomorsk, la principale base de la flotte russe du Nord. Il n'a pas précisé le lieu de ce déploiement.  

Toute l'info sur

Tensions USA-Russie, sur un air de guerre froide ?

Ces déclarations interviennent après que l'Otan a envoyé mardi des signaux de fermeté à Moscou. "Le renforcement militaire considérable de la Russie est injustifié, inexplicable et profondément préoccupant", a averti mardi le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, après avoir reçu le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba. Le secrétaire d'État américain à la Défense, Lloyd Austin, a quant à lui annoncé l'envoi de 500 militaires supplémentaires en Allemagne, postés "dès cet automne", après une réunion à Berlin avec son homologue allemande Annegret Kramp-Karrenbauer.

"Éviter l'erreur de 2014"

Dmytro Kuleba a appelé les alliés à ne plus se laisser "prendre au dépourvu" par la Russie et à apporter un "soutien très concret" à l'Ukraine. "Il faut éviter l'erreur commise en 2014, lorsque la Russie a lancé une action rapide dans le Donbass et en Crimée alors qu'une grande partie des occidentaux en était à réfléchir à une réaction", a-t-il averti. "Rien ne peut être exclu avec la Russie. Les mesures envisagées peuvent paraître coûteuses, mais le prix de la prévention sera inférieur à celui d'une intervention pour mettre fin à une guerre qu'il faut empêcher", a-t-il souligné.

Lire aussi

Pour sa part, Moscou a accusé l'Otan et les États-Unis de transformer l'Ukraine en "poudrière" avec le soutien apporté au 

renforcement des capacités de défense de Kiev. Le ministre russe de la Défense a dénoncé le "redéploiement de troupes américaines d'Amérique du Nord vers l'Europe". "Un déploiement des troupes en Europe vers les frontières de la Russie est en cours. Les forces se concentrent principalement dans les régions de la mer Noire et de la mer Baltique", a ajouté Sergueï Choïgou. Selon lui, "40.000 militaires et 15.000 pièces d'armement et véhicules, dont des avions stratégiques" vont être déployés au total près de la Russie.  

De son côté, l'Ukraine, qui craint que le Kremlin ne cherche un prétexte pour l'attaquer, a accusé la Russie d'avoir massé plus de 80.000 soldats près de sa frontière orientale et en Crimée, annexée par Moscou en 2014 après l'arrivée de pro-occidentaux au pouvoir à Kiev.  En parallèle, les combats sur le front contre les séparatistes prorusses de l'est du territoire ukrainien, qui étaient quasiment à l'arrêt depuis une trêve conclue à l'été 2020, ont repris avec intensité ces dernières semaines.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.