Ukraine : des séparatistes élus dans les régions rebelles

Ukraine : des séparatistes élus dans les régions rebelles

International
DirectLCI
CONFLIT - Des dirigeants rebelles ont remporté dimanche des scrutins contesté par Kiev et l'Union européenne dans des zones séparatistes pro-russes.

Des élections qui cultivent la division. Les dirigeants séparatistes rebelles en guerre avec Kiev ont remporté sans surprise dimanche une victoire écrasante dans des scrutins dans l'est de l'Ukraine. Dans ces territoires aux mains des combattants prorusses – soit la moitié de la région de Donetsk et une petite partie de la région de Lougansk – le vote a confirmé dans leurs fonctions les chefs rebelles arrivés pendant l'été à la tête des mouvements séparatistes de l'Est du pays.

A Donetsk, le "Premier ministre" de la République autoproclamée de Donetsk (DNR), Alexandre Zakhartchenko, a été élu "président" avec 81,37% des voix, selon un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote annoncé par Roman Liaguine, chef de la commission électorale mise en place pour ce scrutin par la DNR.

"Farce menée sous la menace des chars"

A Lougansk, autre place forte des séparatistes, l'ex-militaire de 50 ans Igor Plotnitski, très attaché au passé soviétique, a également été élu avec plus de 63% des suffrages, tout comme sa formation politique majoritaire au "Parlement" de Lougansk.

Le président pro-occidental Petro Porochenko, élu en mai, a qualifié ces scrutins de "farce menée sous la menace des chars", tandis que l'Union européenne a qualifié cette initiative de "nouvel obstacle" au fragile processus de paix, après un conflit de plus de six mois qui a fait plus de 4.000 morts.

A LIRE AUSSI >> Victoire écrasante du camp pro-occidental aux législatives ukrainiennes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter