Ukraine : Ianoukovitch traqué pour "meurtres de masse"

Ukraine : Ianoukovitch traqué pour "meurtres de masse"

DirectLCI
JUSTICE - Le président ukrainien déchu Viktor Ianoukovitch fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour "meurtres de masse" de civils, a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov sur son compte Facebook.

L'étau se resserre autour de Viktor Ianoukovitch. Deux jours après sa destitution, le président ukrainien se retrouve confronté à un mandat d'arrêt pour "meurtres de masse" de civils, a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov sur son compte Facebook. Problème : l'ancien homme fort de Kiev demeure invisible depuis samedi.

Viktor Ianoukovitch a en effet essayé samedi de corrompre des gardes-frontières à Donetsk (est), ville dont il est originaire pour qu'ils laissent son avion décoller. En vain. Peu après, deux véhicules blindés se sont arrêtés près de l'avion et le président en est sorti et a quitté l'aéroport. Selon le nouveau président du Parlement, Olexandre Tourtchinov, Viktor Ianoukovitch tentait de s'enfuir en Russie à partir de cette ville, devenue le point de chute des anciens dirigeants ukrainiens.

Ianoukovitch laché par son parti

Le procureur général Viktor Pchonka et le ministre des Impôts Olexandre Klimenko, tous deux réputés appartenir à la "Famille", surnom du clan politico-financier de Viktor Ianoukovitch, ont en effet connu la même mésaventure à l'aéroport de Donetsk. L'ex-ministre de l'Intérieur Vitali Zakhartchenko ainsi que d'autres ministres ont "aussi été vus".

Viktor Ianoukovitch a même été lâché par son propre mouvement politique : le Parti des régions a publié dimanche un communiqué pour se dissocier du président déchu et de son entourage, qu'il juge "responsables des événements tragiques" des derniers jours et coupables d'avoir "trahi l'Ukraine et dressé les Ukrainiens les uns contre les autres".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter