Ukraine : le cessez-le-feu entre en vigueur, deux civils tués

Ukraine : le cessez-le-feu entre en vigueur, deux civils tués

DirectLCI
L'entrée en vigueur du cessez-le-feu entre l'armée et les rebelles dimanche à minuit n'a pas empêché les combats de se poursuivre de manière sporadique.

Les combats dans l'est de l'Ukraine vont-ils enfin prendre fin ? Le cessez-le-feu signé jeudi matin par les dirigeants russe, ukrainien, français et allemand est entré officiellement en vigueur dimanche à minuit (samedi à 23 heures en France). Un cessez-le-feu globalement respecté, selon les parties en présence, alors que les combats faisaient encore rage quelques heures plus tôt autour d'un nœud ferroviaire, laissant craindre le pire pour la trêve.

Si dans l'ensemble les combats ont cessé, quelques incidents ont continué d'émailler la ligne de front. Dans la région de Lougansk, les forces armées pro-gouvernement ont ainsi rapporté la mort de deux civils après une attaque des rebelles contre un village à l'aide de lance-missiles. De leur côté, les rebelles ont affirmé que les militaires ukrainiens avaient ouvert le feu dans la région de Debaltseve, à 65 km au nord-ouest de Donetsk, place forte des séparatistes pro-russes.

5.500 morts en dix mois

Le traité de paix, signé jeudi matin après une longue nuit de négociations, doit marquer la première étape d'un plan destiné à mettre fin à un conflit qui a fait plus de 5.500 morts en dix mois. Il prévoit notamment que l'armée comme les rebelles doivent entamer le retrait de leurs armes lourdes de la ligne de front deux jours après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu.

EN SAVOIR +
>>
Ce que prévoit le traité de paix
>>
"Poutine mobilise son peuple autour d'une idéologie impérialiste"
>>
Pourquoi les régions séparatistes sont le noeud du problème

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter