Ukraine : l'homme le plus riche du pays prend le parti de Kiev

Ukraine : l'homme le plus riche du pays prend le parti de Kiev
International
DirectLCI
RALLIEMENT - L'oligarque Rinat Akhmetov, homme le plus riche d'Ukraine, a créé la surprise mardi en appelant à s'élever contre les séparatistes prorusses. A la tête d'un empire industriel dans l'Est du pays, il demande à ses employés de manifester pacifiquement devant leur entreprise.

C'est un ralliement surprise qui pourrait faire basculer la crise en Ukraine. L'homme le plus riche du pays, Rinat Akhmetov, a adressé mardi un sérieux coup aux pro-russes en prenant clairement position pour les autorités de Kiev. Jusqu'ici, cet oligarque avait pris soin de ne fâcher personne. Son ton est désormais tranchant. "J'appelle l'ensemble de mes employés du Donbass (NDLR : le bassin minier de l'est de l'Ukraine) à sortir manifester pacifiquement devant les entreprises où ils travaillent", a-t-il lancé dans un communiqué de sa holding System Capital Management. "Qu'ont-ils fait (les séparatistes) pour notre région, quels emplois ont-ils crée ?, a-t-il poursuivi. Ils combattent les citoyens de notre région."

"Enfin de l'énergie !"

Si tous ses salariés le suivaient, cela ferait du monde : Rinat Akhmetov, dont la fortune est estimée à 11,4 milliards de dollars selon Forbes, est le premier employeur de l'Est du pays, sa holding possédant des actifs dans la métallurgie, le charbon ou la banque. Son influence ne s'arrête pas là puisqu'il est aussi le propriétaire du club de football du Shaktar Donetsk, dont les supporters jouent un rôle important dans la région.

Reste à voir si cette prise de position n'est pas tardive, plus d'une semaine après le référendum en faveur de l'indépendance dans les régions de Donetsk et Louhansk , et à cinq jours d'une présidentielle cruciale, que les séparatistes comptent boycotter. Mardi, des rassemblements et manifestations ont effectivement été organisées en réponse à l'appel du milliardaire dans plusieurs villes de l'Est, mais sans parvenir pour le moment à constituer une véritable vague de soutien. Du côté du gouvernement ukrainien, on n'attend pas pour se réjouir. "Rinat Akhmetov, enfin de l'énergie !", a salué le ministre de l'Intérieur du pays, Arsen Avakov, sur son compte Facebook.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter