Ukraine : Macron veut fixer des "lignes rouges" avec la Russie

Ukraine : Macron veut fixer des "lignes rouges" avec la Russie

DIPLOMATIE - Les tensions ne cessent de croître entre l'Ukraine et la Russie, cette dernière est accusée d'avoir massée en Crimée et à sa frontière avec son voisin ukrainien des dizaines de milliers de ses soldats.

Dialogue et mise en garde. Le président de la République Emmanuel Macron a réagi, samedi 17 avril, dans l'émission Face The Nation de la chaîne américaine CBS, sur le regain de tensions entre l'Ukraine et la Russie. "Nous devons définir de claires lignes rouges avec la Russie", a-t-il assuré en anglais. Si les sanctions seules "ne sont pas suffisantes" selon lui - un "dialogue constructif" étant préférable - elles sont "la seule façon d'être crédible" face au président russe Vladimir Poutine, juge le président français.

Un chef de l'État russe dont on ne sait les réelles intentions, sept ans après l'annexion de la Crimée ukrainienne par la Russie. En 2014, après des mouvements de troupes militaires sur la péninsule de la mer Noire, et l'organisation d'un référendum, la Russie avait pris par la force ce territoire symbolique pour les Russes que le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev avait donné à l'Ukraine, en 1954. Après l'opération victorieuse du point de vue russe, il y a sept ans, la Russie est-elle tentée de reproduire le même schéma dans le Donbass où des républiques prorusses autoproclamées mènent une guerre larvée contre l'État ukrainien ?

Regain de tension

Après une trêve conclue à l'été 2020 dans l'est de l'Ukraine, les combats ont repris avec une intensité décuplée entre sécessionistes et armée ukrainienne. Dans le même temps, la Russie a déployé des milliers de soldats près de sa frontière avec l'Ukraine, et en Crimée, pour des "exercices militaires" face aux actions "menaçantes" de l'Otan, a-t-elle assuré. Selon Kiev, une trentaine de ses soldats ont été tués sur le front de l'est depuis le début de l'année. L'Ukraine dit craindre une invasion russe et a appelé les Occidentaux à l'aide, son président Volodymyr Zelensky était à Paris, ce vendredi, pour dire également son souhait d'intégrer l'OTAN et l'Union européenne.

Lire aussi

La crise autour de l'Ukraine rebondit au moment même où les tensions s'exacerbent entre Washington et Moscou, depuis l'arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche en janvier. La Russie a annoncé vendredi l'expulsion de diplomates américains et "recommandé" à l'ambassadeur des Etats-Unis de rentrer dans son pays, en réaction à des sanctions américaines. Un diplomate ukrainien a également été arrêté ce samedi par les services de sécurité russes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.