Ukraine-Russie : le convoi de la discorde attend son inspection

International
DirectLCI
EUROPE - Alors que les ministres des Affaires étrangères russe et ukrainien se rencontrent dimanche à Berlin, les deux pays se sont mis d'accord la veille sur les modalités d'inspection d'un convoi humanitaire russe destiné à l'Ukraine. Sur le terrain, les affrontements se poursuivent.

Certaines frontières sont plus difficiles à franchir que d'autres. Après des mois de conflit  entre l'Ukraine et la Russie, les désaccords entres les deux pays se sont cristallisés ces derniers jours sur un convoi humanitaire russe destiné à l'est de l'Ukraine. Les quelque 300 camions, porteurs de 1.800 tonnes d'aide selon Moscou, sont en effet bloqués depuis jeudi à une trentaine de kilomètres du poste-frontière russe de Donetsk, dans la localité russe de Kamensk-Chakhtinski.

Si un accord a finalement été trouvé samedi sur les modalités d'inspection du convoi, celle-ci n'avait toujours pas commencé dimanche. Et Kiev, qui a reconnu samedi soir la "légalité" du convoi russe, selon un communiqué publié sur le site Internet du gouvernement, doit encore donner son feu vert officiel à l'entrée du chargement sur son territoire. 

L'Ukraine poursuit son offensive

C'est dans ce contexte que les ministres des Affaires étrangères russe et ukrainien Sergueï Lavrov et Pavlo Klimkine ont prévu de se rencontrer ce dimanche à Berlin. Avec leurs homologues allemand et français, ils discuteront une nouvelle fois de la crise dans l'est de l'Ukraine.

Une réunion qui intervient dans un contexte toujours extrêmement tendu sur le terrain. Un avion de chasse MiG-29 de l'armée ukrainienne a ainsi été abattu par les séparatistes dimanche matin. Le pilote est sain et sauf. Les tensions avaient déjà monté d'un cran vendredi lorsque Kiev avait affirmé avoir en partie "détruit" une colonne de blindés russes ayant, selon le pouvoir ukrainien, fait irruption la veille sur son territoire, provoquant une vague de réactions indignées en Occident. L'armée ukrainienne a poursuivi son offensive samedi, reprenant aux insurgés la ville de Jdanivka à 45 km au nord-est de Donetsk. D'intenses bombardements ont frappé la banlieue est de Donetsk et la localité voisine de Makiïvka.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter