Ukraine : un député blessé et son garde du corps tué dans "une tentative d'assassinat"

Ukraine : un député blessé et son garde du corps tué dans "une tentative d'assassinat"

DirectLCI
ATTENTAT - Igor Mosiychuk, député ukrainien, a été blessé et son garde du corps tué mercredi à Kiev lors d'une attaque à l'engin explosif . Son parti a qualifiée de "tentative d'assassinat".

Pour son propre parti, il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une "tentative d'assassinat". Igor Mosiychuk, un élu membre du Parti radical ukrainien de 45 ans, a été blessé quand un engin a explosé non loin d'un scooter garé dans la rue alors qu'il venait de donner une interview à la chaîne de télévion Espresso à Kiev. Le ministre ukrainien de l'Intérieur a précisé qu'une des victimes de l'attentat, le garde du corps du député, était décédée lors de son transfert à l'hôpital, et que trois autres personnes avaient été blessées. Il n'a pas confirmé si l'attaque était bien une tentative d'assaissinat.


"Cette tentative d'assassinat contre M. Mosiychuk est liée à ses activités professionnelles et à ses opinions politiques", a affirmé pour sa part le leader du Parti radical, Oleg Lyashko, sur le réseau social Facebook : "Clairement, ceci est l'oeuvre des services secrets de nos ennemis", a-t-il ajouté, dans une référence apparente à la Russie, rapporte l'AFP.

"Cette tentative d'assassinat contre M. Mosiychuk est liée à ses activités professionnelles et à ses opinions politiques", a affirmé pour sa part le leader du Parti radical, Oleg Lyashko, sur le réseau social Facebook : "Clairement, ceci est l'oeuvre des services secrets de nos ennemis", a-t-il ajouté, dans une référence apparente à la Russie, rapporte l'AFP.

Pas une première

Cette explosion n'est que la dernière d'une série d'incidents du même ordre qui ont visé des hommes politiques ou des journalistes dans la capitale ukrainienne. En mars dernier, l'ancien député russe  Denis Voronenkov, très critique envers le Kremlin et qui avait déménagé de la Russie vers Kiev, avait été abattu par balles en pleine rue et en plein jour. 


Un attentat à la voiture piégée avait auparavant tué le journaliste ukrainien Pavlo Sheremet en juillet 2016. Le site d'informations indépendant Ukrainska Pravda News avait mis en cause l'évolution politique de la Russie et de l'Ukraine dans cet tentative d'assassinat


Ces deux dossiers n'ont jamais été résolus par les enquêteurs.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter