Ukraine : Viktor Ianoukovitch bientôt poursuivi par la CPI ?

Ukraine : Viktor Ianoukovitch bientôt poursuivi par la CPI ?

International
DirectLCI
JUSTICE - Le Parlement a appelé mardi la Cour pénale internationale (CPI) de la Haye à poursuivre le président déchu Viktor Ianoukovitch, après le bain de sang à Kiev qui a fait 82 morts la semaine dernière.

L'étau se resserre pour Viktor Ianoukovitch . Déjà sous le coup d'un mandat d'arrêt pour "meurtre de masse" de civils, le président ukrainien déchu pourrait être poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI) de la Haye. C'est en tout cas la volonté du parlement ukrainien, ce mardi, après le bain de sang à Kiev qui a fait 82 morts la semaine dernière.

Mince filet de fumée

"Nous appelons la CPI à établir les coupables de ce crime contre l'humanité (...) et à lancer des poursuites contre Viktor Ianoukovitch et d'autres hauts responsables qui donnaient et exécutaient des ordres criminels", explique une résolution approuvée à une très large majorité au Parlement. Et les députés de souligner que les trois mois de la contestation ont été "marqués par des enlèvements de militants, leur transfert dans des endroits déserts pour tortures et meurtres, des arrestations infondées d'un grand nombre de manifestants, leur passage à tabac et la destruction de leurs biens". Pas sûr que cela suffise à faire plier l'ancien homme fort d'Ukraine, invisible depuis samedi.

Les rumeurs les plus folles circulent en effet sur Viktor Ianoukovitch, dont on est sans nouvelles depuis qu'il a vainement tenté samedi de s'enfuir en avion à partir de Donetsk . D'autres murmurent qu'il est peut-être à Sébastopol, dans la péninsule ukrainienne pro-russe de Crimée, où mouillent les navires de la flotte russe de la Mer noire. D'autres encore qu'il aurait d'ores et déjà réussi à quitter l'Ukraine. Seule certitude, un mince filet de fumée s'échappait ce mardi d'une cheminée plantée sur un toit vert à l'intérieur de son complexe résidentiel de Donetsk, à une dizaine de kilomètres du centre-ville...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter