Un Airbus atterrit en urgence après s'être fracassé le nez contre la grêle

International
ITALIE – Un avion de la compagnie Alitalia s'est posé à Naples, peu de temps après son décollage de l'aéroport de Rome, après que le nez de l'appareil a été détruit par une pluie de blocs de glace, gros comme des "balles de tennis".

Grosse frayeur pour les passagers du vol AZ2016 qui assurait la liaison Rome-Milan mercredi. A peine après avoir décollé de l'aéroport Leonard de Vinci, situé dans la capitale italienne, l'appareil, un Airbus A320, a dû atterrir en urgence à Naples. En cause : le nez de l'avion a été détruit dans une tempête de grêlons. Une image impressionnante relayée sur les réseaux sociaux, notamment par le monsieur météo de BFMTV.

Le nez de l'avion a été détruit par des blocs de glace, gros comme "des balles de tennis", a expliqué le commandant de bord, comme le rapporte le journal italien, El Corriere Della Sera . Cette scène n'a duré que quelques minutes mais a provoqué de graves dégâts. La grêle a frappé violemment les hublots, et même détruit l'un des pare-brises de l'appareil. Les pilotes n'avaient plus aucune visibilité, comme le montre cette vidéo.

Le commandant de bord a alors décidé de mettre le cap vers le Sud où les conditions météorologiques étaient bien meilleures. Et l'avion a ainsi pu atterrir en urgence à l'aéroport de Naples. Aucun des 111 passagers qui se trouvaient à bord n'a été blessé. Une vingtaine d'entre eux a d'ailleurs été rapatriée à Rome via un car mis en place par la compagnie Alitalia.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter