Un Allemand paye 53.000 euros pour tuer le plus grand éléphant d’Afrique

International
ZIMBABWE - Le 8 octobre dernier, un chasseur allemand posait fièrement à côté de l'éléphant qu'il venait tout juste de tuer, le plus grand d’Afrique depuis 50 ans. Il aurait déboursé environ 53.000 euros pour cette partie de chasse près parc national de Gonarezhou, au Zimbabwé.

Trois mois après la mort de l'emblématique lion Cecil, tué par un dentiste américain qui ne sera pas poursuivi, le massacre continue au Zimbabwe. Âgé de plus de 50 ans, et considéré comme un "trésor national" dans le pays, un éléphant a été abattu le 8 octobre, par un chasseur allemand qui aurait payé près de 53.000 euros pour cette partie de chasse. L'animal, qui a été tué près du parc national de Gonarezhou, était le plus grand répertorié en Afrique depuis 50 ans, chacune de ses défenses pesant plus de 60 kilos.

"Un Zimbabwéen qui tue un animal est condamné"

Le pachyderme était "si imposant que ses défenses touchaient presque le sol", explique Johnny Rodrigues, président du groupe de défense des animaux du Zimbabwé. "Nous n'avons jamais vu un animal aussi impressionnant. Comme le lion emblématique Cecil, c'était un trésor national qui aurait dû être protégé et non tué. Nous devons nous discipliner et considérer ces animaux emblématiques comme sacrés", ajoute-t-il.

"Le plus décevant est qu'un Zimbabwéen qui tue un animal, pour nourrir sa famille, est condamné à 5 à 15 ans de prison", déplore Johnny Rodrigues, dans le Daily Mail. "Mais quand un riche chasseur étranger arrive pour abattre un animal, il peut le faire. Quel genre de message passe-t-on à la population ?" Trois mois après le scandale qu'a provoqué la mort de Cecil le Lion, le chasseur allemand était venu au Zimbabwe pour le Big Five, qui lui aura pris 21 jours : chasser un éléphant, un léopard, un lion, un buffle et un rhinocéros.

A LIRE AUSSI 
>>  Mort du lion Cecil : le dentiste américain ne sera pas poursuivi au Zimbabwe
>>  Mort du lion Cecil : que pèse le business de la chasse aux fauves en Afrique ? >> Le tireur ne connaissait pas "son statut de célébrité locale" >> Star du Zimbabwe, le lion Cecil a été massacré
>> Afrique : le massacre de rhinocéros bat son plein

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter