Il avait torturé à mort l'enfant de sa compagne car il le croyait homosexuel : un Américain condamné à la peine capitale

Il avait torturé à mort l'enfant de sa compagne car il le croyait homosexuel : un Américain condamné à la peine capitale

International
DirectLCI
JUSTICE - L'homme pensait que l'enfant, âgé de 8 ans et qui était le fils de sa compagne, était homosexuel. Les faits, qui se sont déroulés en Californie, remontent à 2013.

Un Américain a été condamné à mort, jeudi, pour avoir torturé à mort le fils de 8 ans de sa petite amie. L'enfant a été battu, affamé et forcé à dormir dans un placard jusqu'à son décès en 2013. La mère du garçonnet, Pearl Fernandez, a quant à elle été condamnée à la prison à perpétuité pour son rôle dans la mort de Gabriel.


Le duo avait été arrêté après que des agents des services d'urgence eurent été appelés à leur domicile de Palmdale, à environ une heure et demi au nord-est de Los Angeles. Ils avaient alors trouvé Gabriel inconscient avec le crâne fracturé, des côtes cassées et de petites boules de pistolets à billes logées dans son entrejambe. Il était décédé deux jours plus tard. Les procureurs ont dit pendant le procès d'Aguirre, l'an dernier, que le condamné de 37 ans avait torturé l'enfant car il le croyait homosexuel, et l'avait forcé Gabriel à manger des fèces et à dormir attaché et bâillonné dans un placard.

Ce cas a déclenché de multiples réformes des services de protection de l'enfance à Los Angeles et entraîné des poursuites contre plusieurs travailleurs sociaux. Ils sont mis en cause pour avoir laissé la garde de Gabriel à sa mère, âgée de 34 ans, et cela malgré plusieurs enquêtes pour soupçons de maltraitance.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter