Un Américain soupçonné d'être un tueur en série arrêté : il repérait ses victimes sur Tinder

Un Américain soupçonné d'être un tueur en série arrêté : il repérait ses victimes sur Tinder

ENQUÊTE - Un homme a été interpellé aux Etats-Unis, mardi dernier. La police le soupçonne d'avoir tué une infirmière et violé une jeune femme, en Californie. Elle le suspecte également d'avoir fait d'autres victimes.

C'est tout le pays qui est sollicité pour une enquête qui semble un peu hors-norme. Aux Etats-Unis, la police a arrêté Danueal Drayton, une jeune homme d'une trentaine d'années, à Los Angeles. Il retenait une jeune femme prisonnière dans son appartement du quartier de North Hollywood. La police a pu l'appréhender et sauver la vie de cette jeune femme grâce à la découverte d'un cadavre, cette fois à New York. 

Une autre jeune femme, Samantha Stewart, infirmière de métier, avait été retrouvée morte dans son appartement du Queens par son frère, gisant dans une mare de sang, victime d'un traumatisme crânien. Les policiers ont fait le lien entre ces deux affaires grâce à Tinder : les deux jeunes femmes avaient toutes deux été en contact avec Danueal Drayton, a indiqué la police. Selon elle, "il repérait ses victimes sur les sites de rencontres. C'est le dénominateur commun", a précisé l'agent en charge de l'enquête.

La police l'a localisé grâce à l'application Tinder

Appréhendé par la police à Los Angeles, Drayton a évoqué les meurtres de cinq autres personnes, dans le Connecticut et à New York mais pour l'heure, les policiers tentent de déterminer si ces allégations sont vraies. Danueal Drayton n'a par ailleurs toujours pas reconnu le crime de Samantha Stewart, malgré les preuves accablantes. Il a simplement raconté aux enquêteurs avoir rencontré la jeune femme sur Tinder et avoir utilisé sa carte de crédit pour se procurer un billet d'avion pour la Californie.  Et c'est en remontant cette piste de Tinder que les enquêteurs sont remontés jusqu'à l'homme et son appartement, où il séquestrait une jeune femme. 

Il pourrait avoir fait d'autres victimes

D'après la police, la liste de ses victimes pourrait être plus longue. Le suspect est notamment soupçonné du viol d'une jeune femme de 23 ans à Brooklyn, le 17 juillet dernier. Toujours selon le même procédé, Drayton avait rencontré la jeune femme sur Tinder. Quelques heures plus tard, les deux jeunes se sont rencontrés. Devant le refus de la jeune femme d'avoir une relation sexuelle, le jeune homme l'aurait battu et violé. 

Danueal Drayton a un lourd passif avec la justice, de son pays. Entre 2011 et 2018, il a été arrêté cinq fois chez lui, dans le Connecticut pour avoir notamment étranglé une personne. Le 30 juin dernier, il a été arrêté à New York pour avoir été violent avec sa petite amie. Après une dispute, il l'avait harcelé et frappé.  Un juge avait ordonné sa remise en liberté.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

EN DIRECT - Migrants : il appartient au Royaume-Uni de gérer le contrôle de ses frontières, estime la Commission européenne

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.