Un an après, le Pakistan pleure ses enfants tués dans l'attentat contre l'école de l'armée

Un an après, le Pakistan pleure ses enfants tués dans l'attentat contre l'école de l'armée

International
DirectLCI
HOMMAGE – De très nombreuses personnes se sont rassemblées mercredi au Pakistan pour commémorer la mémoire des 151 personnes, principalement des enfants, tuées il y a tout juste un an dans le pire attentat qu'ait connu le pays.

De très nombreuses bougies ont été allumées mercredi au Pakistan, un an après le terrible attentat qui a visé une école de Peshawar, dans le nord-ouest du pays. Dans la soirée, des habitants ont organisé leurs propres cérémonies et veillées après la commémoration officielle à laquelle a participé le Premier ministre du Pakistan Nawaz Sharif. Dans plusieurs villes des rassemblements pour honorer la mémoire des enfants assassinés ont été organisées.

Le 16 décembre 2014, un commando de neuf talibans était entré dans l'école publique de l'armée (APS), abattant de sang froid 151 personnes, en grande majorité des enfants. A ce jour, c'est le pire attentat qu'ait connu le pays. Plus de 2000 personnes ont participé à la cérémonie durant laquelle les noms des victimes ont été égrenés.

Le 16 décembre décrété journée nationale pour l'éducation

Au-delà du recueillement, nombre de familles endeuillées ont indiqué à l'AFP qu'elles réclamaient toujours une enquête judiciaire pour établir comment l'appareil sécuritaire pakistanais avait pu manquer aussi cruellement à sa mission. Au moins une douzaine de familles ont boycotté la cérémonie en signe de protestation.

De son côté, le Premier ministre pakistanais, qui devant les portraits des enfants tués a appelé à la vengeance, a déclaré le 16 décembre journée nationale pour l'éducation, assurant qu'il ne laisserait pas les extrémistes "éteindre la flamme du savoir".

EN SAVOIR + >> P akistan : attentat sanglant dans un école à Peshawar

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter