Un militant mexicain assassiné en direct pendant son émission de radio

Un militant mexicain assassiné en direct pendant son émission de radio

CRIME - Atilano Roman, un militant qui défendait la cause de populations déplacées après la construction d’un barrage et qui critiquait le gouvernement, a été abattu en direct samedi par deux hommes armés.

Le Mexique est réputé être un pays dangereux pour les journalistes : plus de 80 d’entre eux ont été assassinés au cours de la dernière décennie, selon Reporters sans frontières. C’est aussi un pays plutôt hostile pour les militants qui s’aviseraient de s’exprimer dans les médias et sont régulièrement assassinés. C’est ce qui est arrivé samedi au chef d’un mouvement de personnes déplacées par la construction d'un barrage dans l'Etat de Sinaloa, dans le nord-ouest du Mexique.

Atilano Roman a été tué par balles samedi alors qu'il présentait en direct son émission de radio hebdomadaire, "Ici c'est ma terre". Il y critiquait régulièrement l'attitude du gouvernement et détaillait les revendications de son mouvement, qui vise à obtenir des indemnisations pour les personnes déplacées par la construction du barrage Picachos.

EN SAVOIR + >> 2 membres d'un gang avouent l'assassinat de 17 étudiants

"Ils l'ont tué! Ils l'ont tué!"

Les deux meurtriers ont tiré trois fois sur le militant. "C'était un attentat dirigé contre lui, pas contre la corporation des journalistes. Ils (les assassins) ont poussé la porte (du journal) et se sont dirigés vers la cabine", a relaté Sergio Ontiveros, le directeur d'El Sol de Mazatlan, le journal depuis les locaux duquel l'émission était enregistrée.

Les auditeurs ont pu clairement entendre les tirs reçus par M. Roman, dont l'un au visage, puis les cris : "Ils l'ont tué! Ils l'ont tué!" des trois autres personnes présentes dans la cabine, qui s'en sont sorties indemnes. Les meurtriers ont ensuite pris la fuite.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - 83 Palestiniens tués dans des raids israéliens depuis lundi, selon un nouveau bilan du Hamas

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Israël sous le choc après la diffusion du lynchage d’un homme en direct à la télévision

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.