Un nouveau monolithe découvert aux Pays-Bas

Un nouveau monolithe découvert aux Pays-Bas

LE MYSTÈRE DU MONOLITHE - Un monolithe de métal a été découvert au nord des Pays-Bas par des randonneurs, après plusieurs autres objets identiques aux Etats-Unis, en Roumanie et sur l'île de Wight.

La liste des monolithes s'allonge. Un monolithe a été découvert aux Pays-Bas ce dimanche. Ce sont des randonneurs qui ont découvert la structure de façon totalement inattendue sur un terrain privé proche de la réserve naturelle du Kiekenberg dans la province de la Frise, comme l'a rapporté l'organisation néerlandaise des gardes-forestiers. "Nous savons qu'il a probablement été installé ce week-end car des randonneurs qui marchaient là l'ont trouvé (...). Mais nous ne savons pas comment il est arrivé à cet endroit", a confié Imke Boerma.

Des gardes-forestiers sont allés inspecter l'objet lundi matin et étaient encore à la recherche d'indices sur sa provenance. Une structure d'apparence similaire avait été découverte à la mi-novembre dans le désert de l'Utah, avant de disparaître quelques jours plus tard.

Deux autres sont apparues quelques jours plus tard en Roumanie et en Californie. Une quatrième a été découverte dimanche sur une plage de l'île de Wight, au sud de l'Angleterre. Des photos diffusées par les médias néerlandais montrent l'objet retrouvé dans la Frise. Le monolithe à la surface couleur argent se trouve au pied d'une mare recouverte d'une couche de givre.

Lire aussi

L'objet découvert aux Pays-Bas n'est pas aussi étincelant que les autres monolithes apparus dans les autres pays mais il est de taille et de forme comparable, estime la télévision régionale Omrop Fryslan. "Je me suis approché mais il n'y avait rien à remarquer autour du monolithe. C'était comme s'il avait été déposé depuis le ciel", a confié le randonneur Thijs de Jong à Omrop Fryslan. La télévision régionale soupçonne l'obélisque d'être le fruit d'une opération publicitaire menée par une "association du réveillon de la Saint-Sylvestre", une tradition dont l'objectif est d'attirer l'attention du public néerlandais sur un village ou une association.

Des artistes s'emparent du phénomène

Quatre artistes ont diffusé, vendredi 4 décembre, une vidéo les montrant en train d’installer l’objet métallique au sommet du Pine Mountain à Atascadero, en Californie, révèle le New York Times. Leur œuvre, initialement posée le 2 décembre, avait été, dans un premier temps, vandalisée. Ils ont alors décidé d’en installer une nouvelle. Lorsque le monolithe "a été démonté d’une manière aussi malveillante, nous avons décidé que nous devions le remplacer", explique Wade McKenzie, l’un des quatre auteurs de l’œuvre californienne.

Désormais, l’œuvre originale a elle aussi un nom. Un collectif appelé The Most Famous Artist et basé au Nouveau-Mexique a revendiqué la paternité du monolithe de l'Utah, publiant une image de l'œuvre sur Instagram. 

Si vous voulez vous le procurer, le collectif dont l’imagination débordante a étonné le monde entier le propose au prix de... 45.000 dollars (environ 37.000 euros).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.