Un officier des Marines arrêté et inculpé pour sa participation à l'assaut du Capitole

Un officier des Marines arrêté et inculpé pour sa participation à l'assaut du Capitole

WASHINGTON - La justice américaine a inculpé un militaire pour son implication dans l'attaque du Capitole à Washington, survenue en janvier dernier. Christophe Warnagiris, officier des corps des Marines de 40 ans, aurait bloqué une porte pour permettre à des partisans pro-Trump de s'engouffrer dans le bâtiment.

Le 6 janvier, des centaines de partisans de Donald Trump faisaient irruption dans le Capitole. Le Congrès vient alors de certifier la victoire du démocrate Joe Biden à l’élection présidentielle, face au Républicain et homme d'affaires qui a réagi dans un discours qui a galvanisé les foules. Les événements qui ont suivi ont fait le tour du monde : le Capitole, à Washington, est pris d'assaut et plusieurs centaines de personnes sont arrêtées. Depuis, la justice américaine se charge de les sanctionner.

Ainsi, le commandant Christopher Warnagiris, officier du corps des Marines en service actif de 40 ans, est le premier militaire d'active arrêté et inculpé pour cette attaque. Quatre réservistes ou membres de la Garde nationale et une quarantaine de soldats à la retraite figuraient déjà parmi les quelque 440 personnes arrêtées depuis ce coup de force, selon une base de données du ministère.

La participation de ces militaires et ex-militaires à l'assaut, qui a suscité une onde de choc aux États-Unis, a entraîné une réflexion au sein de l'armée sur l'extrémisme dans ses rangs, un problème longtemps négligé malgré des rapports du FBI ou du ministère de la Sécurité intérieure.

Toute l'info sur

Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump

Des élections en proie à la violence

Le 6 janvier, des centaines de personnes avaient semé le chaos et la violence dans le siège du pouvoir américain, juste après avoir écouté un discours incendiaire de Donald Trump sur de supposées "fraudes électorales" dont il n'a jamais apporté la preuve.

Lire aussi

D'après des documents judiciaires, Christopher Warnagiris, un gradé en poste dans une base militaire de Virginie, a forcé les lignes policières pour s'introduire dans le bâtiment et a bloqué une porte avec son corps pour permettre à d'autres protestataires de s'y engouffrer. À un moment, il a lutté avec un agent pour maintenir la porte ouverte, d'après des images de la scène. Il a notamment été inculpé pour "agression, résistance et entrave au travail des forces de l'ordre".

En vidéo

Invasion du Capitole : les nouvelles images de violence

Le corps des Marines, traditionnellement la branche la plus conservatrice de l'armée américaine, a réagi à son arrestation en réaffirmant que "la haine raciale et l'extrémisme n'avaient pas de place en (ses) rangs" et étaient "contraires à (ses) valeurs". Accusé d'"incitation à l'insurrection" par la Chambre des représentants, Donald Trump avait été acquitté par le Sénat à l'issue d'un procès mené tambour battant en février.

La politique américaine vous intéresse ? Alors découvrez notre podcast "Far West"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Après une campagne électrique et la défaite de Trump, plongez dans l’ère Biden avec Magali Barthès, spécialiste des questions internationales sur LCI et ses invités.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Résultats des élections : région par région, la carte de France du 1er tour

EN DIRECT - Régionales : Darmanin dénonce "des dysfonctionnements inacceptables" dans l'organisation du 1er tour

Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.