Un shooting mode sur le thème des réfugiés fait scandale

International
TOLLÉ – "Der Migrant", une série de clichés signés du photographe de mode hongrois Norbert Baksa sur le thème des migrants enflamme la Toile depuis mardi. L'artiste se défend d'avoir "glamourisé" le drame des réfugiés.

Il fallait oser. Un photographe indépendant hongrois, Norbert Baksa, a déclenché l'ire des internautes en publiant sur son blog des photos de mode . Mais pas n'importe lesquelles. Intitulés "Der Migrant", ces clichés mettent en scène une mannequin, Monika Jablonckzyn, devant des barbelés ou ceinturée par un policier. Autre posture : elle s'amuse à se prendre en ie avec un smartphone abordant une coque Chanel. Une mise en scène sur le thème des migrants qui passe mal auprès des internautes, à l'heure où près de 500.000 réfugiés ont frappé à la porte de l'Union européenne depuis janvier 2015.

Les réactions n'ont pas tardé sur les réseaux sociaux. "Honte à toi", "c'est le pire", "on touche le fond", lui reproche-t-on sur Twitter. La journaliste Rossalyn Warren de BuzzFeed affiche tout simplement un "NOPE" tandis que la journaliste Matina Stevis du Wall Street Journal s'offusque également sur Twitter : "Donc ce magazine a pensé que ce serait génial de faire une séance photo sur la crise des réfugiés. Vraiment ?"

"Voir le problème sous un autre angle"

Sur son site, le photographe explique qu'il n’avait pas l’intention de "glamouriser cette situation sensible, mais plutôt d’attirer l’attention sur le problème et de faire que les gens y pensent". S'il ne livre pas complètement le fond de sa pensée, Norbert Baksa conseille par ailleurs à ses détracteurs de "voir le problème sous un autre angle, d’autant plus qu’ils ne vivent pas en Hongrie", et estime qu'il est "très difficile de comprendre [...] si ces gens sont vraiment des réfugiés ou quelque chose d’autre".

À LIRE AUSSI >> Réfugiés : le mea culpa de Hollande au nom de l'Europe

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter