Un soldat français de l'opération Barkhane tué dans une explosion au Tchad

Un soldat français de l'opération Barkhane tué dans une explosion au Tchad
International

DISPARITION - Andy Fila, brigadier-chef de 25 ans, est mort vendredi 31 juillet alors qu'il effectuait une intervention de maintenance sur la base française de N'Djamena, a annoncé le ministère des Armées dans un communiqué.

il était l'in des 5100 soldat français membres de l'opération antijihadiste Barkhane. Le brigadier-chef Andy Fila, 25 ans, a été tué dans l'explosion d'un équipement vendredi 31 juillet, "alors qu'il effectuait une intervention de maintenance sur un groupe frigorifique de la base de Kossei à N’Djamena au Tchad"

Il a succombé à ses blessures malgré "la prise en charge immédiate des secours sur places", a indiqué le ministère des Armées dans un communiqué. Une enquête a été ouverte pour "déterminer les circonstances exactes de l'accident".

Lire aussi

Electromécanicien frigoriste de la force Barkhane, Andy Fila faisait partie du 14e régiment d'infanterie et de soutien logistique parachutiste de Toulouse. "Le chef d’état-major des armées, le général d’armée François Lecointre, s’incline avec une profonde tristesse devant la mémoire de ce militaire mort en opérations. Ses pensées accompagnent sa famille, ses frères d’armes, en particulier ceux blessés au cours de cette opération, et tous leurs proches", conclut le communiqué. La semaine dernière, c'est un autre jeune soldat de 25 ans qui a trouvé la mort au combat. Tojohasina Razafintsalama a été tué au Mali à la suite d'une attaque au véhicule piégé, revendiquée par le groupe terroriste Al Qaïda.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent