Un tremblement de terre entre le Maroc et l'Espagne secoue la Méditerranée

Un tremblement de terre entre le Maroc et l'Espagne secoue la Méditerranée

SEISME - Un tremblement de terre de magnitude 6,3 s'est produit lundi au large des côtes marocaines. Selon les premiers bilans, le séisme n'aurait causé que des dégâts matériels.

Un séisme s'est produit lundi matin en mer Méditerranée, entre le Maroc et l'Espagne, rapporte l'institut américain de géologie (UGSG). Peu après 4 heures 20 du matin (heure locale, 5 heures 20 en France), le plancher marin à 62 km au nord de la ville marocaine d’Al Hoceïma (dans le nord du Maroc) a été secoué par un séisme de magnitude 6,1 sur l'échelle de Richter, selon les calculs de l'USGS, avant que plusieurs secousses dont une de magnitude 5,3, ne surviennent quelques instants plus tard.

Des écoles fermées lundi

Les secousses ont été ressenties dans e sud de l'Espagne ainsi que dans l'enclave de Melilla, territoire Espagnol du nord du Maroc. "Pour l'instant il n'y a que des dommages matériels et nous n'en avons pas détecté de très graves", a déclaré à la radio Cadena Ser Isidro Gonzalez, responsable municipal en charge de la Sécurité citoyenne de la ville. "Il n'y a rien de très grave, certains immeubles hauts ont des fissures", a-t-il ajouté en évoquant aussi des effondrements de pans de façades et de balcons. Les écoles devraient toutefois rester fermées lundi, le temps de vérifier que toutes les installations soient vérifiées.

À LIRE AUSSI >> VIDÉO - Le tremblement de terre en Alaska comme si vous y étiez

Dans sa première estimation de l'impact du tremblement de terre, l'USGS considère qu'il est "peu probable qu'il y ait des victimes". Un soulagement pour les habitants d’Al Hoceïma qui, en 2004, avaient été confrontés à un séisme de magnitude 6,3, lequel avait entraîné la mort de 630 personnes et causé d'importants dégâts matériels.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un conseil de défense sanitaire se tiendra lundi, annonce Jean Castex

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.