Un vol Air France dérouté après la découverte d'une bombe factice à bord

Un vol Air France dérouté après la découverte d'une bombe factice à bord

International
DirectLCI
KENYA - Un avion d'Air France parti de l'Ile Maurice pour rejoindre Paris s'est posé en urgence dimanche à Mombassa (Kenya). Un colis suspect a été trouvé dans les toilettes de l'appareil.

Comment une fausse bombe a été introduite dans l'avion ? C'est ce qu'essaient de définir les enquêteurs qui sont intervenus dans l'avion d'Air France qui reliait l'Ile Maurice et Paris dans la nuit de samedi à dimanche.

Un colis suspect dans les toilettes

Peu après les décollage, le pilote "a demandé un atterrissage d'urgence, après qu'un dispositif suspecté d'être une bombe a été découvert dans les toilettes. Un atterrissage d'urgence a été préparé, il a atterri sans problème et les passagers ont été évacués", a indiqué Charles Owino, un porte-parole de la police kenyane.

L'avion, qui transportait 459 passagers et 14 membres d'équipage, a donc atterri à Mombassa, au Kenya, avant d'être investi par les forces de sécurité. "Des experts en explosif de la Marine et du Département d'investigations criminelles de la police (CID) ont été appelés, ont pris ce dispositif et le démontent pour voir s'il contenait de l'explosif", confirme Charles Owino.

Le ministre kényan de l'Intérieur Joseph Nkaissery, qui s'est immédiatement rendu à Mombasa, a indiqué en fin de matinée que la police interrogeait plusieurs passagers du vol, sans pouvoir en préciser le nombre exact. "L'enquête est encore en cours, mais ce que je peux confirmer pour l'instant, c'est que les enquêteurs interrogent plusieurs passagers au sujet de l'engin qui a été trouvé à bord (du vol) d'Air France", a-t-il déclaré à la presse.

Un engin factice

Au micro d'Europe 1 , Claire, l'une des passagères du vol AF 463, raconte avoir entendu "un très gros bruit dans l’avion. Moi je regardais mon écran et j’ai vu que l’avion était en train de tourner. Il y avait un peu de bruit, de secousses. Puis, à un moment donné, l’avion a beaucoup tremblé", se souvient la jeune femme qui était à bord avec ses deux enfants. Pour autant, difficile de dire si ce bruit est dû à une détonation ou s'il a simplement été causé par le fonctionnement de l'appareil.

Plusieurs médias dont France Info qui confirme une infomation d'I-Télé font état d'un engin factice retrouvé à bord. Selon France Info , ce sont deux personnes d'une même famille qui auraient embarqué l'objet avant de le placer dans les toilettes de l'appareil.

Une source interne à Air France a décrit l'objet retrouvé comme étant composé de deux horloges digitales transparentes avec deux horaires différents, sans a priori de décompte, d'un fil noir ressemblant à une antenne de radio-réveil, et de quatre cartons rectangulaires reliés par un adhésif et des pinces métalliques. De son côté, la direction d'Air France a officiellement confirmé que l'incident était un "fausse alerte" et que les passagers seraient rapatriés dans la soirée à destination de Paris.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter