Une actrice porno veut faire invalider la clause de confidentialité signée avec Donald Trump

TEMPÊTE A LA MAISON-BLANCHE ? - Stormy Daniels, l’actrice de films pornographiques qui aurait eu une relation avec le président américain et qui avait passé un accord de confidentialité avec Donald Trump juste avant l’élection de ce dernier à la Maison Blanche, a déposé une plainte mardi. Son but : faire invalider la clause de confidentialité signée entre les deux parties.

Un "pornogate" à la Maison-Blanche ? Alors que depuis plusieurs semaines des détails d’un accord passé entre Donald Trump et Stormy Daniel, une actrice X, font leur apparition dans les médias américains, voici que la jeune femme entend le remettre en cause. 


Mardi, celle qui s’appelle Stephanie Clifford dans la vie civile a en effet porté plainte à Los Angeles, selon des documents de justice, pour tenter de faire invalider ladite clause de confidentialité.

La jeune femme de 39 ans affirme dans cette plainte que l’accord serait en fait invalide car l’actuel président des Etats-Unis ne l’aurait tout simplement… pas signé. "La plaignante demande un ordre de ce tribunal déclarant que l'accord n'a jamais été formé et qu'il n'existe pas, entre autres parce que M. Trump ne l'a jamais signé", précise la plainte, dévoilée par l’avocat de Stephanie Clifford, Michael Avenatti.


 "L'accord imposait diverses conditions et obligations non seulement pour Mme Clifford mais aussi pour M. Trump. Il demandait également la signature de toutes les parties, y compris celle de M. Trump." Un paraphe que le président américain n’a visiblement pas apposé en bas de l’accord, signé le 28 octobre 2016 - soit quelques jours avant l’élection - entre Stephanie Clifford et l’avocat de Donald Trump, Michael Cohen.

"Comme il est de coutume, il était clair à tout moment qu'à moins que toutes les parties signent les documents requis, l'accord de confidentialité, avec tous ses termes et conditions, serait nul", souligne encore le document établissant la plainte. En revanche, le virement d’une somme de 130 000 dollars a bel et bien été effectué en faveur de la starlette américaine. Toujours selon cette dernière plainte, Stormy Daniels et Donald Trump - qui a épousé Melania Knauss en 2005 - ont entretenu une relation en Californie entre l’été 2006 et la quasi totalité de l’année 2007.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter