Une bénévole de la Croix-Rouge insultée après avoir réconforté un migrant à Ceuta

Luna Reyes, une bénévole espagnole à la Croix-Rouge, a consolé un migrant débarquant dans l'enclave de Ceuta.

HUMANITÉ - Luna Reyes, une secouriste de 20 ans pour la Croix-Rouge espagnole, est harcelée depuis la publication d'une photo la montrant en train de consoler un migrant sénégalais débarqué à Ceuta. Sur les réseaux sociaux, le mot-clé "Gracias Luna" a été lancé pour la soutenir.

Son tort ? Avoir fait preuve d'humanité dans un monde qui en manque parfois cruellement. Une bénévole de la Croix-Rouge espagnole, Luna Reyes, a été photographiée et filmée en train de réconforter un migrant sénégalais, arrivé à bout de souffle et à bout de forces dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la frontière avec le Maroc. Aider quelqu'un dans le besoin, "c'est la chose la plus normale que l'on puisse faire", a témoigné la jeune secouriste de 20 ans, au micro de la chaîne de télévision RTVE. 

"Il pleurait, j'ai tendu la main et il m'a serrée dans ses bras. Il s'est accroché à moi. Cette étreinte a été sa bouée de sauvetage", a-t-elle ajouté. L'homme a tenté ensuite d'établir la communication. En vain. "Il m'a parlé en français et numéroté avec les doigts de sa main. Je n'ai rien compris, mais je suis convaincu qu'il  faisait la liste des amis qu'il a perdus en cours de route." 

Un torrent d'insultes sur les réseaux sociaux

Partagé sur les réseaux sociaux, le cliché de cet instant de douceur est devenu viral. Le geste de compassion a été accueilli par un torrent d'insultes et de menaces, proférées en majorité par des sympathisants du parti d'extrême droite Vox et des internautes indignés par la situation à Ceuta, où, depuis le lundi 17 mai, 8000 réfugiés ont tenté de franchir illégalement la frontière

"Ils ont vu que mon petit ami était noir, ils n'arrêtaient pas de m'insulter et de me dire des choses horribles et racistes", a raconté à RTVE la jeune femme, qui a rejoint l'ONG en mars dernier dans le cadre de ses études. "Nous ne sommes pas formés pour vivre quelque chose comme ça." Prise violemment à partie, Luna Reyes a été contrainte de passer en privé tous ses comptes des réseaux sociaux

Lire aussi

"Merci Luna, pour faire briller une lumière"

En réponse au déferlement de haine à son encontre, la Croix-Rouge espagnole lui a apporté son soutien. "Nous sommes une organisation dans laquelle il y a beaucoup de Luna, qui aident quotidiennement des gens comme ceux qui viennent à Ceuta, ou à Arguineguín, ou aux îles Canaries, ou qui sont dans votre quartier", a écrit l'ONG, sous le mot-clé "Gracias Luna" ("Merci Luna", en espagnol). "Luna représente ce que nous avons de meilleur. Je ne pourrais pas être plus fier d'elle et des millions de volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge", a tweeté Jagan Chapagain, secrétaire général de la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR). "Merci Luna, d'avoir fait briller une lumière. Merci Luna, d'avoir montré au monde à quoi ressemble l'humanité."

En quelques heures, le mot-dièse a intégré les tendances Twitter en Espagne. L'humanité démontrée par la jeune bénévole a été saluée par des personnalités publiques et des milliers d'anonymes, qui ont rappelé le drame humain qui se joue à Ceuta, symbolisé par l'image d'un plongeur de la Garde civile sauvant un bébé des eaux. Luna Reyes, elle, reste hantée par l'homme venu du Sénégal. "Il méritait plus qu'un câlin", a-t-elle déploré, regrettant ne pas savoir ce qu'il est advenu de lui, et soupçonnant même qu'il ait été reconduit à la frontière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Sans le nommer, Emmanuel Macron critique Eric Zemmour sur les prénoms

Diagnostics énergétiques : mauvaise surprise pour les propriétaires

Éric Zemmour sur LCI : nous avons vérifié 6 de ses déclarations

REVIVEZ - PSG-Manchester City (2-0) : la soirée magique de Paris, premier but de Messi

Déremboursement des tests : esquiver le pass sanitaire jusqu'au 15 novembre, une stratégie viable ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.