Une chaîne TV américaine présente ses excuses après le retrait d'une publicité où deux femmes se marient

Une chaîne TV américaine présente ses excuses après le retrait d'une publicité où deux femmes se marient

BOYCOTT - La chaîne de télévision Hallmark a décidé, sous la pression d'une association conservatrice, de retirer des annonces d'un site internet de planification de mariage montrant deux femmes en train de se marier. Un choix qui a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux.

C'est son président en personne qui a présenté ses excuses. Hallmark Channel, une chaîne télévisée américaine, avait pris il y a quelques jours la décision de retirer des spots publicitaires pour un site internet de planification de mariage. Parmi ces spots, plusieurs montraient des scènes de mariage entre personnes de même sexe. 

Une campagne publicitaire qui a fait réagir One Million Moms, un groupe conservateur et membre de l'American Family Association qui, relève le magazine Insider, est connue pour dénoncer les contenus LGBTQI+ dans les médias. One Million Moms a alors appelé au boycott de la chaîne. Vendredi 13 décembre, la chaîne annonce que les spots publicitaires ont été retirés de l'antenne, en même temps qu'elle aurait fait savoir à la société de planification de mariage qu'elle "ne diffusait pas de publicités controversées."

Lire aussi

Appels au boycott sur Twitter

Face à cette décision, le hashtag #boycotthallmark (boycottez Hallmark) a été très partagé sur Twitter et plusieurs personnalités se sont indignées, interpellant la chaîne et lui demandant des explications. "Ne sommes-nous pas bientôt en 2020 ? [...] à quoi est-ce que vous pensez ? Expliquez-nous. Nous sommes toute ouïe", a demandé la célèbre animatrice américaine, lesbienne, Ellen DeGeneres. De son côté, la société de planification a annoncé qu'elle n'achèterait plus de temps d'antenne sur Hallmark Channel. 

Face au tollé provoqué par cette décision et aux nombreux appels au boycott de Hallmark Channel, le président du groupe propriétaire de la chaîne a présenté ses excuses, dimanche 15 décembre : "Nous sommes profondément désolés pour le mal et la déception que cela a causé. A travers notre groupe, nous continuerons de chercher à être plus inclusifs et à célébrer nos différences." Une déclaration saluée par GLAAD, un groupe de défense des droits des LGBT, qui veillera à ce que la chaîne soit inclusive envers les familles LGBTQI+.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - 100.000 morts du Covid : "Nous n’oublierons aucun visage, aucun nom", promet Emmanuel Macron

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Lire et commenter