Une femme de 92 ans tue son fils qui voulait la mettre en maison de retraite

Une femme de 92 ans tue son fils qui voulait la mettre en maison de retraite

MEURTRE - Les policiers de l'Arizona ont arrêté une nonagénaire qui venait de tuer son fils, lui-même âgé de 72 ans. Ce dernier aurait eu l'intention de placer sa mère en maison de retraite, ce que celle-ci n'aurait pas supporté.

La police de l'Arizona a annoncé mardi soir avoir arrêté une femme âgée de 92 ans soupçonnée d'avoir tué par balle son fils de 72 ans qui voulait la placer dans une maison de retraite. Anna Mae Blessing vivait avec son fils dans une maison de la banlieue de Phoenix. Elle a été placée en détention lundi soir. 

Aux policiers venus l'arrêter, elle a raconté avoir dissimulé deux pistolets dans les poches de sa robe et être entrée dans la chambre de son fils où elle a ouvert le feu sur lui. Elle a ensuite pointé ses armes en direction de l'amie de son fils, une femme de 57 ans qui a réussi à la désarmer, poursuit un communiqué publié mardi soir par le bureau du shériff du comté de Maricopa.

Anna Mae Blessing a expliqué son geste par son refus de partir en maison de retraite. Elle a ajouté qu'elle avait ensuite l'intention de se suicider. La police était déjà intervenue à son domicile à l'issue d'une altercation verbale entre la mère et le fils. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : plus de 100 morts depuis lundi dans la bande de Gaza

EN DIRECT - Vaccination des mineurs : "Il faudra l'envisager à partir de l'automne", selon le Pr Yazdanpanah, membre du Conseil scientifique

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Double meurtre dans les Cévennes : le père du fugitif l'appelle à se rendre dans un message audio

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.