Une institutrice d'un quartier difficile de Londres élue "meilleure enseignante du monde"

International

NUMÉRO UN - Le prix, doté d'un million de dollars, a été remis dimanche par la fondation Varkey à la Britannique Andria Zafirakou, institutrice dans un quartier difficile de Londres. "Je suis extrêmement fière d'être une professeure d'art et de voir à quel point cela a un impact sur la vie des autres", a-t-elle déclaré à la BBC.

Elle fait partie de ces professeurs qui ont changé la vie de leurs élèves. Par leur motivation. Par leur soutien. Et par leurs différentes initiatives. La Britannique Andria Zafirakou, institutrice dans un quartier difficile et multiethnique du nord de Londres, a remporté dimanche à Dubaï le prix de "meilleur enseignant du monde". "Je veux partager cet honneur avec mes confrères et consoeurs enseignants et mes merveilleux élèves" de l'école communautaire Alperton, a-t-elle déclaré sur scène au moment de recevoir son trophée, doté d'un million de dollars.

"Je suis extrêmement fière d’être une professeure d’art et de voir à quel point cela a un impact sur la vie des autres", a poursuivi au micro de la BBC celle qui a imposé une refonte du programme scolaire pour le rendre plus proche de la vie de ses élèves. Elle a également appris les bases de la plupart des 35 langues parlées dans son école, et peut ainsi communiquer avec ses élèves et leurs parents, qui comptent de nombreux réfugiés. "L'art et les textiles sont des sujets puissants. Ils aident les élèves à repousser la barrière de la langue", détaille-t-elle dans le portrait qui lui est consacré sur le site du concours.

Le représentant français parmi les 50 finalistes

"Ce n'est pas grave si vous ne parlez pas anglais. Nous pouvons les aider à développer leurs compétences et leur confiance en eux", ajoute-t-elle. "Je n'imaginerai pas faire autre chose. Ce sont mes enfants", dit-elle de ses élèves. Ça  tombe bien car le règlement du concours exige que le gagnant reste enseignant pendant au moins cinq ans.

En vidéo

Invité : Patrick Saoula, à la rencontre du meilleur prof de France

Plus de 30.000 candidats se sont présentés à ce concours international visant à valoriser le métier d'enseignant, organisé pour la 4e fois par la fondation Varkey. Le représentant français, Patrick Saoula, s'est distingué en se classant parmi les 50 finalistes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter