La journaliste américaine E. Jean Carroll accuse Donald Trump de l'avoir violée dans les années 1990

La journaliste américaine E. Jean Carroll accuse Donald Trump de l'avoir violée dans les années 1990

ÉTATS-UNIS - E. Jean Carroll, éditorialiste pour la version américaine du magazine "Elle", accuse Donald Trump de l'avoir violée dans les années 1990 dans la cabine d'essayage d'un grand magasin new-yorkais.

Le témoignage d'E. Jean Carroll est glaçant. Dans son livre What do we need men for ? A modest proposal (Pourquoi avons-nous besoin des hommes ? Une proposition modeste) attendu pour le mois de juillet, elle raconte comment elle a été violée par l'actuel président des Etats-Unis. L'éditorialiste du magazine "Elle" raconte avoir croisé par hasard l'ancien promotteur immobilier, qu'elle connaissait, à l'entrée de Bergdorf Goodman, situé dans un quartier huppé de New-York. Donald Trump lui aurait demandé de l'aider à chercher un cadeau pour une femme, sous-entendant qu'il pourrait s'agir d'elle.

Lire aussi

Trump lui aurait alors demandé d'essayer de la lingerie. E. Jean Carroll prenant cela sur le ton de la rigolade, se dirige vers une cabine. Mais c'est alors, raconte-t-elle, que le milliardaire s'enferme avec elle, avant de l'embrasser de force et de la violer. Dans un article publié par le New York Magazine, la femme aujourd'hui âgée de 75 ans décrit ainsi ces instants terribles : "Il se jette sur moi, me pousse contre le mur, me frappe violemment la tête et pose la bouche sur mes lèvres. (...) L'instant suivant, il ouvre le pardessus, déboutonne son pantalon, touche mes parties intimes et enfonce son pénis à moitié - ou complètement, je ne suis plus certaine - en moi."

E. Jean Carroll explique ne pas avoir porté plainte à l'époque par peur des représailles, mais en avoir parlé à deux amies journalistes, qui ont toutes deux confirmé à "New York" avoir entendu la même version de l'histoire racontée par la victime présumée. 

Déjà 15 accusations envers Trump

La journaliste rappelle que 15 femmes ont déjà accusé publiquement Donald Trump de les avoir agressées sexuellement, ce que l'intéressé a réfuté. Début octobre 2016, à quelques jours de l'élection présidentielle, le Washington Post a publié une vidéo de 2005 dans laquelle on entendait Donald Trump tenir des propos dégradants envers les femmes. Parlant à un animateur après une émission, alors que les micros étaient encore ouverts, il y explique, au sujet des femmes: "Quand t'es une star, elles te laissent faire. Tu peux tout faire. Les choper par la chatte". 

Au sujet des accusations d'E. Jean Carroll, la Maison Blanche s'est contentée d'un bref communiqué  pour démentir les allégations  : "Cette histoire totalement fausse et irréelle resurgit 25 ans après avoir prétendument eu lieu et a été créée dans le seul but de ternir l’image du président."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vendée Globe : Escoffier possiblement récupéré par une frégate le 7 décembre

EN DIRECT - Covid-19 : Le Maire demande le gel des primes d'assurance pour les restaurateurs

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

VIDÉO - Qui sera élue Miss France 2021 ? Découvrez les photos officielles des 29 candidates

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter