Une productrice victime d'Harvey Weinstein lui réclame 10 millions de dollars

International
HARCÈLEMENT - La productrice Alexandra Canosa a assigné en justice pour harcèlement sexuel et agression physique Harvey Weinstein, ainsi que la Weinstein Company et ses administrateurs accusés de complicité ou de négligence. Elle réclame 10 millions de dollars de dommages et intérêts.

Une nouvelle victime de Harvey Weinstein fait la Une de l'actualité. La productrice Alexandra Canosa, connue pour avoir travaillé sur la série de la plateforme Netflix "Marco Polo" (2014-2016), a assignée en justice Harvey Weinstein pour harcèlement sexuel, "intimidation sexuelle", "pression émotionnelle" et agression physique. "Harvey Weinstein a menacé (la victime présumée) et lui a clairement signifié que si elle ne cédait pas à ses avances ou si elle révélait sa conduite il y aurait des représailles, notamment l'humiliation, la perte de son emploi et l'impossibilité de travailler de nouveau dans le milieu du divertissement", peut-on lire sur le document de l'assignation déposé mercredi à la Cour suprême de l'Etat de New York.

La Weinstein Company a facilité, caché et soutenu ce comportement délictueux."Alexandra Canosa

Quant à la maison de production The Weinstein Company, et ses administrateurs, ils "savaient ou auraient dû avoir connaissance des agissements d'Harvey Weinstein et n'ont rien fait pour les modifier ou les circonscrire", poursuit le document. "Au lieu de cela, la Weinstein Company a facilité, caché et soutenu ce comportement délictueux", affirme la productrice, qui réclame 10 millions de dollars de dommages et intérêts.


Depuis la publication des premières révélations visant Harvey Weinstein, le 5 octobre, plus d'une centaine de femmes ont accusé le producteur de harcèlement sexuel, d'agression sexuelle et de viol.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter