Une tuerie de masse pour la Saint-Valentin déjouée au Canada

Une tuerie de masse pour la Saint-Valentin déjouée au Canada

International
DirectLCI
CANADA – Une sanglante fusillade a été évitée de justesse. Trois individus qui projetaient une tuerie de masse ont été arrêtés vendredi à Halifax, dans l'est du Canada, juste avant de passer à l'acte.

Ils avaient prévu un bain de sang pour la fête des amoureux. Une fusillade a été évitée de peu. Trois individus, une Américaine de 23 ans et deux Canadiens de 20 et 17 ans, ont été arrêtés vendredi à Halifax, dans l'est du Canada. Ils projetaient "d'aller dans un lieu public" très fréquenté le jour de la Saint-Valentin et "d'ouvrir le feu pour tuer des citoyens, puis de se suicider", selon la police.

Tout a commencé jeudi quand la police a reçu une information sur "une menace sérieuse" en lien avec des armes. La Gendarmerie royale du Canada a précisé avoir décidé d'agir rapidement pour lever toute menace. Grâce à l'enquête, la police a localisé un individu suspect dans une résidence, où il a été retrouvé mort dans la nuit de jeudi à vendredi.

"Un risque pour la vie d'un grand nombre d'individus"

Une demi-heure plus tard, la police a intercepté sa complice présumée, la jeune Américaine, accompagnée d'un homme de 20 ans sur la route entre l'aéroport et Halifax. L'arrestation du mineur a suivi de peu.

"S'ils avaient pu mener à bien leur projet, il y avait potentiellement un risque pour la vie d'un grand nombre d'individus", a déclaré le commissaire adjoint de la Gendarmerie royale du Canada. Cependant, il a assuré que les premiers éléments de l'enquête écartaient tout lien avec une menace terroriste, comme Ottawa en a été victime à l'automne. "C'est un groupe d'individus qui étaient dans le même état d'esprit de commettre un geste haineux et de se suicider ensuite."

A LIRE AUSSI >> Etats-Unis : 3 étudiants musulmans abattus sur un campus, un crime islamophobe ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter