8.000 euros par mois pour être "prof de Lego", ça vous tente ?

International

INSOLITE - La célèbre université de Cambridge propose une offre d’emploi tout à fait particulière sur son site : devenir professeur de Lego. Le poste vise à comprendre le jeu et à permettre aux élèves d’améliorer leurs capacités.

Vous en aviez peut-être rêvé ? Elle l’a fait. La fameuse université de Cambridge propose sur son site internet depuis début décembre, un poste de "professeur de logo" à pourvoir rapidement, révèle The Guardian.

L’offre intitulée "Lego Professorship of Play in Education, Development and Learning" a de quoi surprendre mais n’a rien d’absurde. D’autant plus qu’elle est financée à hauteur de quatre millions de livres par la Fondation Lego elle-même.

Quel but ?

"La valeur du jeu est peu étudiée. Certaines personnes disent qu’il met en valeur l’apprentissage, ce qui est important, surtout pour le bien-être des enfants", révèle Anna Vignoles, professeur à l’université de Cambridge.

Comprendre comment améliorer le résultat des enfants.- Anna Vignoles, Université de Cambridge

Aujourd’hui, cet état de fait n’a pas encore été prouvé. Raison pour laquelle le Centre de recherche sur le jeu et l’éducation – qui vient d’être inauguré - veut pousser ses investigations. "Le but du centre est de mener des recherches rigoureuses sur l’importance du jeu dans l’apprentissage et de comprendre comment il peut être utilisé afin d’améliorer les résultats des enfants", ajoute Mme Vignoles.

Attention, le rôle alloué au futur titulaire du poste ne sera pas de reconstituer un château en Lego. La fondation a demandé le recrutement d’un profil spécifique : il s’agira d’un chercheur, spécialisé dans l’éducation et la psychologie, capable de donner de la valeur au centre de recherches. Un profil de joueur, curieux, ouvert d’esprit, créatif et imaginatif avant tout.

D’autant que la rémunération fait rêver. Le futur professeur touchera la coquette somme de 7.000 livres par mois, soit un peu plus de 8.000 euros.

Un plan à échelle nationale

Le but ultime de ce programme ? Que le jeu joue un rôle essentiel dans l’éducation. Si les recherches sont satisfaisantes, Cambridge aimerait que le gouvernement encourage l’enseignement à base de jeu dans toutes les écoles. Si l’université de Cambridge a été choisie, c’est avant tout pour son approche interdisciplinaire, son expertise et sa crédibilité entre praticiens et responsables politiques.

Ce job est le premier du genre dans le monde. Lancé le 12 décembre dernier, les candidats n’ont plus que deux jours (20 janvier) pour postuler.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter