Enfants enfermés, sol jonché d'excréments... une nouvelle "maison de l'horreur" découverte aux Etats-Unis

Charleston, Caroline du sud (Etats-Unis)
International

ÉTATS-UNIS - Sept enfants âgés de 1 à 10 ans ont été placés par les services sociaux de l’Etat de Caroline du Sud après que les autorités ont découvert qu’ils vivaient enfermés dans une maison insalubreprès de Charleston, rapporte CNN.

Une nouvelle "maison de l'horreur" a été découverte aux Etats-Unis, rapporte CNN ce vendredi. Les autorités locales ont découvert en Caroline du Sud que sept enfants vivaient enfermés dans leurs chambres, extrêmement sales. Elles ont fait cette découverte mercredi, alertées par un agent immobilier qui s’était inquiété après une visite dans la maison. 

Malgré un passage annoncé, ce dernier avait trouvé porte close une fois arrivé sur place. Mais l’entrée n’étant pas verrouillée, il était entré à l’intérieur de la maison. Il y avait trouvé des portes de chambres "fermées et verrouillées de l’extérieur". Et en essayant d’ouvrir une porte, il avait entendu un enfant dire : "Laissez-moi sortir, j’ai faim". Lorsqu’il était redescendu au rez-de-chaussée, il avait trouvé une femme et lui avait demandé de libérer l’enfant, ce qu'elle avait refusé. 

Lire aussi

Des animaux en cage dans une chambre

Toujours selon les autorités locales, les deux chambres situées à l’étage étaient en désordre total et "des excréments d’animaux, des couches sales, des lingettes sales, des poubelles" jonchaient le sol. En se rendant sur place pour inspecter les lieux, les autorités locales avaient constaté que la chambre dans laquelle logeaient cinq enfants sentait horriblement mauvais. Dans chaque chambre était installée une caméra, et dans l’une d’entre elle se trouvaient des petits animaux en cage. 

La chambre dans laquelle vivaient les deux parents et deux autres enfants était, elle, "habitable", selon le rapport des autorités.

En vidéo

ARCHIVES - "Maison de l’horreur" découverte au Texas : quatre enfants retrouvés affamés

Les parents de cinq des enfants ont été arrêtés. Erick Perez-Viera et Diana Sablon sont tous les deux accusés de cinq chefs de négligence envers enfant. Jeudi soir, tous deux étaient en détention. Leur caution s’élève à 100.000 dollars.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter