Covid-19 : tous les Américains adultes éligibles à la vaccination à partir du 19 avril

Le président Joe Biden à la Maison-Blanche, le 21 janvier 2021.

VACCINATION - Tous les adultes américains vont pouvoir se faire vacciner dès le 19 avril, au lieu du 1er mai comme initialement prévu. Le président des États-Unis Joe Biden l'a annoncé ce mardi.

Aux États-Unis, la vaccination est en avance sur le calendrier. Le président américain Joe Biden a annoncé, ce mardi 6 avril, que tous les adultes vont être éligibles au vaccin contre le Covid-19 d'ici le 19 avril, soit une dizaine de jours plus tôt sur l'objectif précédent fixé au 1er mai. Il devance ainsi son objectif de rendre tous les adultes américains éligibles au vaccin, indifféremment de leur âge ou antécédents médicaux. Attendu dans un centre de vaccination de Virginie, le démocrate avait auparavant promis que 90% des adultes seraient éligibles cette date.

Grâce au grand coup d'accélérateur donné à leur campagne de vaccination, les États-Unis sont en capacité à date de réaliser plus de trois millions d'injections par jour en moyenne sur les 7 derniers jours, selon les autorités. Plus de 107 millions de personnes ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre le Covid-19 dans le pays de l'oncle Sam, d'après les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays. Et 62 millions d'Américains sont entièrement vaccinés, dont plus d'une personne sur deux chez les plus de 65 ans.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Joe Biden a indiqué, par ailleurs, que les États-Unis ont dépassé les 150 millions de doses injectées au cours des 75 premiers jours de son administration. Le pays le plus endeuillé au monde, avec plus de 550.000 morts, s'était initialement fixé l'objectif de 100 millions de vaccinations en 100 premiers jours. Un chiffre atteint dès le 58e jour de l'administration démocrate, qui a conduit à une réévaluation de l'objectif à 200 millions de vaccins.

La guerre contre le Covid-19 est loin d'être gagnée- Joe Biden, président des États-Unis

Malgré ce, le pays, où plusieurs États ont d'ores et déjà levé certaines restrictions sanitaires, voit malgré tout une augmentation des cas, notamment chez les jeunes. "Les cas augmentent au niveau national, et nous constatons cela majoritairement chez les jeunes adultes", a dit à la presse lundi 5 avril Rochelle Walensky, la directrice des CDC. Certains pics concernent en effet les personnes de 18 à 24 ans, a-t-elle précisé, et "sont liés aux activités extrascolaires et sportives"

En vidéo

États-Unis : la vie culturelle et sportive redémarre à New York

Face à cette recrudescence de l'épidémie sur les populations qui n'ont pas encore été vaccinées, Joe Biden n'a pas changé de ligne face au Covid. Le président américain, lui-même vacciné, appelle régulièrement les Américains à ne pas relâcher leurs efforts et à continuer de porter le masque. "La guerre contre le Covid-19 est loin d'être gagnée", a-t-il lancé fin mars.

La politique américaine vous intéresse ? Alors découvrez notre podcast "Far West"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Après une campagne électrique et la défaite de Trump, plongez dans l’ère Biden avec Magali Barthès, spécialiste des questions internationales sur LCI et ses invités.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter