Covid-19 : la banque Goldman Sachs oblige ses employés à dire s'ils sont vaccinés

La banque d'affaires oblige ses employés à préciser leur statut vaccinal dans une application dédiée.

RESSOURCES HUMAINES - Aux États-Unis, les employeurs peuvent demander des preuves de vaccination à leurs employés, à condition de garder ces informations secrètes.

La vie privée n'est semble-t-il pas la priorité numéro un des autorités américaines en matière de santé. La banque d'affaires américaine Goldman Sachs a ainsi demandé à ses employés aux États-Unis de faire savoir s'ils étaient oui ou non vaccinés contre le Covid-19, et cela en toute légalité avec le droit américain.

En effet, selon l'agence fédérale américaine en charge du respect des lois contre la discrimination au travail (EEOC), les employeurs peuvent demander des preuves de vaccination à condition de garder ces données médicales confidentielles. Ils peuvent même obliger leurs salariés à se faire vacciner contre le Covid-19, avec néanmoins des exceptions pour raison médicale ou religieuse.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

La banque américaine assure vouloir faciliter le retour au bureau

Selon un mémo de la banque, consulté jeudi par l'AFP, Goldman Sachs a assuré à ses personnels vouloir faciliter l'organisation du retour au bureau. "L'enregistrement de votre statut vaccinal nous permet de planifier le retour au bureau de tous les employés, en toute sécurité, tout en continuant à respecter les mesures de santé publique locales", a-t-elle écrit dans un message. Les employés ont dû préciser dans une application spécifique leur statut vaccinal.

En vidéo

Retour au bureau : entreprises et salariés sont-ils prêts ?

Si la vaccination en elle-même n'est pas imposée par la banque américaine, ajoute-t-elle, "nous vous encourageons fortement à recevoir un vaccin contre le Covid-19, nous comprenons que c'est un choix personnel".

Goldman Sachs avait, début mai, invité ses salariés à prendre leurs dispositions pour être prêts à revenir au bureau à partir du 14 juin aux États-Unis.  Facebook a annoncé mercredi que ses employés auront la possibilité de travailler depuis chez eux sur le long terme. L'entreprise Apple voudrait pour sa part que ses salariés reviennent au moins trois jours par semaine à partir de l'automne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Disparition de Delphine Jubillar : ce nouvel élément révélé par l’amant de l'infirmière

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - "Rendre le sourire à nos enfants" : les pédiatres réclament la fin du masque à l'école

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.