VIDÉO - "L'Église demande à Dieu de vous venir en aide", déclare le Pape aux victimes de l'attentat de Nice

ŒCUMENISME - Des dizaines de familles en deuil et de victimes de l'attentat du 14-Juillet à Nice ont assisté ce samedi matin à Rome à une audience privée avec le pape François. Ce dernier a délivré un message de paix et de fraternité.

"C'est une grande émotion pour moi de vous rencontrer, vous qui souffrez dans votre corps ou dans votre âme parce qu'un soir de fête la violence vous a frappés aveuglément, vous ou l'un de vos proches, sans considération d'origine ou de religion", a déclaré ce samedi matin le pape aux 180 personnes, blessées, traumatisées ou bien proches des victimes de l'attentat de Nice.


C'était lors d'une audience privée au Vatican. Dans son discours, le pape a également renouvelé ses appels au dialogue, particulièrement entre chrétiens et musulmans. "L'établissement d'un dialogue sincère et de relations fraternelles entre tous, en particulier entre ceux qui confessent un Dieu unique et miséricordieux, est une urgente priorité", a-t-il lancé. 

Ce type de rendez-vous permet de progresser vers la résilience Le président de la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs

Un tiers des victimes décédées étaient de confession musulmane, a rappelé l'imam Boubekeur Bekri, vice-président du conseil régional du culte musulman dans le sud-est de la France, qui s'est rendu lui aussi à Rome avec une poignée de musulmans. Maurice Niddam, président du consistoire de Nice, n'accompagne pas des victimes juives, mais il a voulu soutenir cette démarche :  "Ce pape est très humain, très proche du peuple, ouvert aux autres confessions. Quand il parle de victimes d'actes de terrorisme, ce n'est pas de la sensiblerie, il est sincèrement blessé".


Pour Pierre-Etienne Denis, président de la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs (Fenvac), ce type de rendez-vous permet aussi de sortir de la solitude et de "progresser vers la résilience". 


Après ses déclarations d'apaisement, le souverain pontife a tenu à se mêler aux victimes et aux familles en deuil, pour les saluer, les étreindre et parfois même les réconforter de quelques mots. 

En vidéo

PAPE ESTROSI

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Nice

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter