Venezuela : le gouvernement annonce six arrestations après l'attaque au drone contre Maduro

DirectLCI
ARRESTATION - Après l'attaque au drone dénoncée par le président vénézuélien Nicolas Maduro samedi 4 août, Caracas a annoncé ce dimanche, par la voix de son ministre de l'Intérieur Nestor Reverol, l'arrestation de six "terroristes" et "tueurs à gages".

Samedi 4 août, le président vénézuélien Nicolas Maduro est sorti indemne d'une tentative d'attentat commisz contre lui à Caracas, où plusieurs drones chargés d'explosifs le visaient. Sept militaires ont été blessés dans cet attentat avant d'être hospitalisés. Ce dimanche, le ministre de l'Intérieur Nestor Reverol a annoncé l'arrestation de six "terroristes" accusés d'avoir voulu viser le président vénézuélien Nicolas Maduro, sans en divulguer l'identité.


"Nous avons jusqu'à présent six terroristes et tueurs à gages arrêtés, plusieurs véhicules saisis; des perquisitions ont eu lieu dans divers hôtels de la capitale, où des preuves accablantes ont été découvertes", a déclaré Nestor Reverol, à propos de ces interpellations, annoncées dès samedi soir, mais dont ni le nombre, ni les circonstances n'étaient connus.

Le ministre de l'Intérieur a ajouté dans une déclaration télévisée que les suspects avaient lancé deux drones piégés à l'explosif contre cette cérémonie en plein air.  Un des deux drones a été "détourné" par les forces de sécurité, a-t-il dit, le second a chuté et heurté un immeuble.


Il a également précisé qu'un des six "terroristes" arrêtés faisait l'objet d'un mandat d'arrêt depuis une attaque menée en 2017 contre une base militaire.  Un autre avait été arrêté lors des manifestations antigouvernementales de 2014 mais remis en liberté pour des raisons de procédures. Reverol a laissé entendre que d'autres arrestations n'étaient pas à exclure dans les prochaines heures.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter