VIDÉO - Bousculade géante en Israël : "L'une des pires catastrophes" du pays, selon un soignant

VIDÉO - Bousculade géante en Israël : "L'une des pires catastrophes" du pays, selon un soignant

RÉCIT - Au moins 45 personnes sont mortes dans la nuit de jeudi à vendredi lors d'une bousculade géante pendant un pèlerinage religieux en Israël. Un secouriste raconte le drame.

Israël s'est réveillée ce vendredi matin en état de choc. Dans la nuit de jeudi à vendredi, au moins 45 personnes sont décédées dans une gigantesque bousculade et une vingtaine de personnes blessées lors d'un pèlerinage juif orthodoxe dans le nord du pays. Si les circonstances exactes du drame restent encore floues, certains évoquant l'effondrement des gradins sur lesquels sautaient des milliers de personnes lors d'un concert tandis que d'autres pointent du doigt le trop grand nombre de participants, tous les témoins s'accordent à dire qu'il s'agit de l'une des pires tragédies en temps de paix de l’histoire d'Israël.

À 3h du matin, le vice-président des opérations de secours menées par la United Hatzalah, un réseau de secouristes bénévoles, s'est exprimé dans une vidéo publiée sur Twitter pour décrire une situation chaotique.

Enormément de personnes ont été touchées, blessées, et sont mortes.- Le vice président des opérations menées par la United Hatzalah, Dov Maisel.

"Nous venons de finir de traiter le terrible désastre de personnes qui sont venues célébrer Lag B'Omer et le Rabbi Shimon Bar Yochai et qui sont littéralement mortes écrasées", explique Dov Maisel. Le secouriste affirme que ses équipes n'ont pas vu de telles images d'horreur dans le pays "depuis les pires jours de la vague terroriste au début des années 2000". Choqué après avoir indiqué qu'"énormément de personnes ont été touchées, blessées, et sont mortes", il conclut en soutenant qu'il s'agit "de loin de l'un des pires désastres qu'ait connu United Hatzalah".

De 30.000 à 100.000 personnes sur place, au lieu des 10.000 autorisées

Les circonstances de ce terrible bilan restent pour l'heure encore floues. Selon les premières informations, rapportées par le Times of Israël, des gradins se sont effondrés. Le Magen David Adom, une Société nationale de la Croix-Rouge, a ensuite affirmé que le drame avait été causé par un mouvement de foule dû un trop grand nombre de participants. L'armée israélienne, qui a envoyé son équipe de secours sur place, a déclaré de son côté qu'un toit s’était effondré. 

Lire aussi

Le pèlerinage, qui a lieu à l'occasion de la fête juive de Lag Baomer, se tenait à Méron, autour du tombeau présumé de Rabbi Shimon Bar Yochaï, un talmudiste du IIe siècle de l'ère chrétienne auquel on attribue la rédaction du Zohar, ouvrage central de la mystique juive. 

Les autorités avaient permis la présence de 10.000 personnes dans l'enceinte du tombeau mais, selon les organisateurs, plus de 650 bus ont été affrétés dans tout le pays, soit au minimum 30.000 personnes, tandis que la presse locale faisait état de 100.000 personnes sur place.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "L'été peut devenir un cauchemar" à cause des variants, selon l'infectiologue Karine Lacombe

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Avignon : qui était le policier abattu ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.