VIDEO - A Kiev, la place Maïdan s'enflamme

VIDEO - A Kiev, la place Maïdan s'enflamme

VIOLENCES – Un palier a été franchi, dans la nuit de mardi à mercredi, en Ukraine, où l'offensive de la police s'est soldée par une vingtaine de morts, place de l'Indépendance à Kiev.

Des scènes de guerre civile . La place Maïdan s'est embrasée dans la nuit de mercredi à jeudi sous l'action des forces antiémeute, qui ont tenté de reprendre ce haut lieu de la contestation ukrainienne. Déterminés, les manifestants, mobilisés depuis plusieurs mois, ont contré l'avancée de la police en allumant des feux sur la place de l'Indépendance. Les affrontements, particulièrement violents, ont fait au moins une vingtaine de morts.

Ianoukovitch menace les leaders de l'opposition de poursuites

Ce coup de force du président Viktor Ianoukovitch pourrait marquer un tournant en Ukraine, qui semble s'enfoncer dans la violence malgré les négociations menées ces dernières semaines entre les leaders du mouvement d'opposition et le pouvoir. L'un d'eux, l'ancien champion du monde de boxe, Vitali Klitschko, a appelé, dans la nuit, au calme et à la poursuite des négociations avec le président Ianoukovitch.

Mais ce dernier semble résolu à réprimer dans le sang, s'il le faut, la contestation. Mercredi, il a accusé l'opposition d'avoir lancé une insurrection et menacé de poursuites les leaders de l'opposition "qui ont franchi les limites". Américains et Européens ont pour leur part condamné les violences meurtrières de la nuit dernière et sommé Viktor Ianoukovitch de reprendre le dialogue avec l'opposition.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Décollage réussi ! Thomas Pesquet est en route vers la Station spatiale internationale

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Covid-19 : Poutine impose 10 jours fériés en mai pour lutter contre le virus

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Lire et commenter