À Madagascar : ils sauvent les lémuriens

À Madagascar : ils sauvent les lémuriens

Nos forêts tempérées ou celles plus lointaines sont précieuses car elles jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique. À Madagascar, des initiatives du bon sens et l’amour de la nature peuvent changer beaucoup de choses.

Avant de l’admirer, il faut se taire et tendre l’oreille. L’indri indri, une des treize espèces de lémuriens présentes dans la forêt primaire de Maromizaha. À Madagascar, 70% des espèces sont endémiques. Nullepart ailleurs sur la planète, vous ne verrez à l’état sauvage ce nouveau-né de Propithèque à diadème tenter ses premiers pas et avant de se raviser. Mais comme 95% des espèces de lémuriens, il est menacé d’extinction.

Toute l'info sur

Le 20h

Ce rapace devrait être le plus grand prédateur de lémuriens, mais depuis longtemps, c’est bien l’homme la principale menace. Il détruit son habitat. Ainsi, 80% de la forêt primaire a disparu. Les populations pauvres coupent et brûlent les arbres pour le commerce du bois et du charbon, source d’énergie indispensable au pays. Chaque jour, 180 incendies dévorent les forêts.

Pour tenter de mettre fin à ces pratiques, le professeur Jonah Ratsimbazafy, un des plus grands primatologues malgache, est allé à la rencontre des habitants des dix villages qui bordent la forêt de Maromizaha. Découvrez l'intégralité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 cas ces dernières 24 heures

"Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

VIDÉO - Victime de violences conjugales, Camille Lellouche se livre dans "Sept à Huit"

VIDÉO - Sur les côtes anglaises, les habitants assistent consternés à l'arrivée de centaines de migrants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.