VIDÉO - Avec son chapeau colonial au Kenya, Melania Trump sous le feu des critiques

International
DirectLCI
INTERNATIONAL - La First Lady effectue une tournée en Afrique depuis mardi. Avant d'atterrir en Egypte ce samedi, Melania Trump, seule, est passée par le Ghana, le Malawi et le Kenya. C'est d'ailleurs du côté de Nairobi que sa visite, qui jusque-là se déroulait dans une relative indifférence, a suscité de vives critiques. Durant un safari, l'ancienne mannequin de 48 ans arborait... un casque colonial.

Et un raté de plus pour Melania Trump. Après les talons aiguilles pour rendre visite aux sinistrés de l'Ouragan Harvey, après la veste "I really don't care, don't u" portée alors que son mari séparait des familles de migrants, la First Lady a remis ça au cours de sa tournée en Afrique qui passe ce samedi par l'Egypte. 


Alors qu'elle effectuait un rapide safari au Kenya vendredi, l'ex-mannequin a commis un nouvel impair en arborant... un casque colonial au cours d'une rapide sortie en 4x4 pour faire un safari dans le Parc national de Nairobi.  Cet accessoire - pouvait-elle l'ignorer ? - n'est pas dénué de sens : "Au XIXe siècle, était porté par les explorateurs européens (français, britanniques ou encore néerlandais, ndlr) et les administrateurs coloniaux avant d'être adopté par les officiers de l'armée", écrit The Guardian, avant d'ajouter : "il est rapidement devenu un symbole de l'oppression". 


Ce choix vestimentaire controversé, épinglé sur les réseaux sociaux via le hashtag #FLOTUSinAfricaBingo a suscité de nombreuses critiques, certains faisant référence à la BD "Tintin au Congo". La Maison Blanche n'a pas réagi aux sollicitations du New York Times

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter