VIDÉO - "Acte terroriste" dans le métro de Londres : "De toute évidence, quelque chose a explosé"

RÉCIT - Un incident s'est produit vendredi matin dans la station du métro londonien Parsons Green. La police a annoncé qu'elle considérait cet acte comme"terroriste". Vingt-neuf personnes ont été blessées. À quai ou dans la rame, des témoins racontent ce qu'ils ont vécu.

Les autorités ont évoqué dans un premier temps un "incident". Les témoins, eux, parlaient d'emblée d'une "explosion". Un vent de panique a soufflé sur le réseau métropolitain de la capitale londonienne ce vendredi matin, quand la station de Parsons Green, au sud-ouest de la ville, a été le théâtre de scènes de panique, après que "quelque chose a explosé", raconte un témoin. 


Il  était 8h20 lorsque les secours ont été appelés. Une heure plus tard, les environs de la station étaient bouclés par la police, qui a dressé un cordon de sécurité et posté des hommes équipés de fusils d'assaut. Parmi les usagers paniqués, certains relayaient le peu d'informations obtenues sur les réseaux sociaux.

"Une boule de feu"

Si les enquêteurs et les autorités, à l'image de Boris Johnson, restent prudents et s'en tiennent à l'usage du mot "incident" pour décrire l'événement, les témoins sont catégoriques. Peter Crowley a ainsi décrit "une boule de feu" dans le métro et posté sur son compte Twitter des photos montrant son front brûlé. Une thèse de l'explosion accréditée par d'autres témoignages. "Beaucoup de gens criaient, hurlaient […] Il y avait une femme qui a dit avoir vu un sac, un flash et un bang [sic]. De toute évidence, quelque chose a explosé", a expliqué Richard Aylmer-Hall qui était assis dans la rame. 


Proche lui aussi du point de l'incident, Sylvain Pennec raconte à la BBC : "J'ai entendu un boum et quand j'ai regardé, il y avait des flammes tout autour [...]. Nous avons eu la chance que la porte ait commencé à s'ouvrir". Tandis que les usagers se "débattaient pour s'échapper", ce dernier a pris le temps d'observer ce qu'il croit être la source de l'explosion : "Ça ressemblait à un seau de mayonnaise", explique-t-il.

"Des gens au sol"

Robyn Frost, elle, arrivait à la station quand elle a vu des gens fuyant le métro : "Je suis entrée dans la station, il y avait du sang sur le sol et des gens qui se précipitaient dans les escaliers en criant sortez !" raconte-t-elle, en référence au mouvement de foule qui s'est créé après l'explosion, toujours à nos confrères de la BBC. "Il y avait des gens au sol, les uns sur les autres, en essayant de sortir aussi vite qu'ils pouvaient et il y avait beaucoup de gens qui pleuraient et tremblaient", ajoute un autre protagoniste. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat dans le métro de Londres

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter