Afghanistan : le retour des Talibans inquiète

Afghanistan : le retour des Talibans inquiète

En Afghanistan, les troupes américaines à peine parties, les Talibans revendiquent déjà le contrôle d'une large partie du pays, 85 % du territoire selon leur dernière déclaration. Beaucoup y voient un retour à la case départ après 20 années de guerre.

À Qala-I-Naw, dans le nord-ouest de l'Afghanistan, les Talibans sont souvent accueillis en vainqueur. Dans un autre quartier, résonnent les mortiers de l'armée afghane. Les forces officielles semblent encore tenir quelques secteurs de la même ville. Les Talibans affirment aujourd'hui contrôler 85 % du territoire. Impossible à vérifier, mais à coup sûr, les principaux points aux frontières sont déjà entre leurs mains, ceux vers l'Iran, le Turkménistan ou encore le Tadjikistan. Et ils ne se privent pas alors de diffuser les images des soldats officiels qui se rendent les armes à la main.

Toute l'info sur

Le WE

Depuis plusieurs semaines, les Américains ont discrètement évacué Bagram, leur plus grande base dans le pays. Et le président Biden l'a confirmé. Au 31 août, les États-Unis n'auront plus de soldats sur le sol afghan sans se faire d'illusions sur les intentions des insurgés.

Sur place, 75 000 talibans face à 300 000 militaires afghans avec le soutien de tribus et de milices armées résistantes, comme celle dirigée aujourd'hui par le fils du célèbre commandant Massoud, assassiné en 2001. Les États-Unis étaient dans le pays pour éliminer Al-Qaida et se débarrasser de Ben Laden selon le président américain. Rester une année de plus selon lui, aurait été la meilleure recette pour y rester indéfiniment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.