Alexeï Navalny, l'opposant politique du Kremlin hospitalisé avant une grande manifestation de soutien

Alexeï Navalny, l'opposant politique du Kremlin hospitalisé avant une grande manifestation de soutien

En Russie, à deux jours d’une grande manifestation de soutien à Alexeï Navalny, la police prévient qu’elle ne tolérera aucune déstabilisation. L’état de santé de ce prisonnier particulier s’est fortement dégradé. Il vient d’être hospitalisé.

L’ennemi numéro un du Kremlin serait désormais soigné derrière ces barreaux, dans une unité carcérale hospitalière. L’état de santé d’Alexei Navalny est officiellement satisfaisant. Mais ses proches sont plus inquiets que jamais, alors qu’il y a trois semaines, il a entamé une grève de la faim en prison, à une centaine de kilomètres de Moscou. "Je suis très inquiet pour mon patient. J’ai été alarmé par les résultats d’analyse notamment son niveau très élevé de potassium”, déclare son médecin. Déjà victime d’un empoisonnement l’été dernier, sa santé est actuellement un sujet diplomatique brûlant.

Toute l'info sur

Le 20h

Ce lundi, Josep Borrell, le chef de la diplomatie de l’Union européenne exige un accès immédiat à des médecins de confiance. Jean-Yves Le Drian, son homologue français, met en garde Moscou contre des conséquences si Navalny mourrait. Autant de critiques balayées par Dimitri Peskov, le porte-parole du Kremlin : “Nous ne pouvons pas accepter de telles déclarations de la part de représentants d’autres gouvernements”. Le pouvoir russe qui se prépare à affronter des protestations sur son territoire, à l’appel des partisans du militant anti-corruption. Ces manifestations, le gouvernement promet de les réprimer aussi fermement qu’en janvier dernier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

VIDÉO - Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : l’Australie pourrait maintenir ses frontières fermées jusqu’à fin 2022

Vaccination : le calendrier accélère, les dates clés pour s'y retrouver

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.