Algérie : au moins 257 morts dans le crash d'un avion militaire, trois jours de deuil national

DirectLCI
CRASH - Un avion de l'armée de l'air algérienne s'est écrasé ce mercredi à l'aéroport de Boufarik, près d'Alger. Selon un bilan provisoire,au moins 257 personnes ont péri dans la catastrophe.

Le drame dans le nord de l'Algérie. Un avion militaire algérien de transport s'est écrasé ce mercredi en milieu de matinée peu après son décollage près de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de kilomètres d'Alger.


Selon un bilan diffusé par le ministère algérien de la Défense vers 13h, heure française, 257 personnes ont péri dans la catastrophe. Les victimes sont les dix membres d'équipage et 247 passagers, "dont la plupart sont des personnels de l'Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles", précisent les autorités. Au moins un survivant a été retrouvé.


Les autorités ont décidé de décréter trois jours de deuil national en hommage aux 257 victimes.

Selon une source militaire de l'AFP, l'avion est un Iliouchine IL-76, un appareil militaire de fabrication soviétique puis russe, capable de transporter environ 120 passagers (soit moitié moins que le nombre de victimes). Il s'est écrasé dans un champ à proximité immédiate de la base.

En vidéo

ARCHIVES - Que faudrait-il pour accélérer les recherches en cas de crash aérien ?

En février 2014, 77 personnes - militaires et membres de leur familles - avaient péri dans l'accident d'un Hercules C-130, appareil de transport de l'armée algérienne, qui s'était écrasé alors qu'il survolait le mont Fortas, près d'Oum El Bouaghi (à 500 kilomètres à l'est d'Alger). Une personne avait survécu. Le ministère de la Défense avait attribué l'accident aux mauvaises conditions météorologiques.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter